Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les cimentiers tiennent leur 15ème Convention

Vers la formation de 450 jeunes dans les sites des usines de ciment




Les cimentiers tiennent leur 15ème Convention
L'Association professionnelle des cimentiers (APC) a tenu, vendredi à Rabat, sa quinzième convention marquée par la conclusion de partenariats avec les ministères de l'Industrie, de la Formation professionnelle, de l'Equipement et du Transport.
Ces partenariats se développent au niveau de conventions comportant des engagements communs visant la réalisation de plans d'actions arrêtés conjointement, indique un communiqué de l'Association.
L'APC a fait de l'édition 2014 de sa rencontre annuelle une occasion pour dresser le bilan des actions entreprises, relever les plus emblématiques d'entre elles, et entrevoir les perspectives de renforcement et d'amélioration.
L'organisation de la XVème Convention «APC 2014» a été marquée par la présentation des performances économico-environnementales du secteur cimentier.
La XVème Convention des cimentiers se tient le même jour que le 1er Forum international sur les déchets organisé par le ministère délégué chargé de l'Environnement et la Banque mondiale.
Le 1er Forum a été l'occasion de signer deux documents, la convention-cadre sur les DID (déchets industriels dangereux) et la convention de partenariat pour la mise en place d'une filière de valorisation des pneus usés, évitant de les brûler à l'air libre, ce qui aggrave la pollution atmosphérique et porte atteinte à la santé des populations.
Avec la signature de ces deux accords, les cimentiers marocains mettent à la disposition des responsables de l'environnement la puissance d'incinération et d'élimination économique et écologique des déchets que représentent les fours cimentiers répartis dans toutes les régions du pays ainsi que l'expertise acquise depuis 2004 en matière d'élimination et de valorisation des déchets, et ce conformément à la réglementation en vigueur.
Ce mode de gestion des déchets industriels dangereux contribue, sur le plan de l'environnement, à la réduction des nuisances et à la préservation des ressources naturelles.
Quatre-cent cinquante jeunes en rupture de scolarité seront formés à l'horizon 2018 dans les sites des usines de ciments, en vertu d’une convention conclue vendredi à Rabat entre le ministère de l'Education nationale et de la formation professionnelle et l'association professionnelle des cimentiers (APC).
Cette convention d'exécution pour la mise en oeuvre de la convention-cadre liant les deux parties depuis le 1er juin 2012, a été signée par le ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale et de la Formation des cadres, Abdelaâdim Guerrouj, et le président l'APC, Mohamed Chaïbi, en marge de la 15ème convention de l'APC. 

Lundi 23 Juin 2014

Lu 229 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs