Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les chiens préfèrent les hommes




Qui est le plus intelligent?  Ces études à la con qui nous prennent pour des connes. Le meilleur ami de l’homme? Les chiens sont plus proches de leurs maîtres si ceux-ci sont des hommes, et plus précisément des hommes névrosés, que s’il s’agit de femmes, selon une récente étude.
Les résultats de l’étude, publiée dans la revue scientifique Interaction studies, viennent s’ajouter à un nombre grandissant d’expériences qui tendent à montrer que le sexe et la personnalité des propriétaires d’animaux domestiques influencent l’attraction sociale des animaux envers eux. Une autre étude, dont certains des auteurs ont participé à celle sur les chiens, avait ainsi récemment montré que les femmes et les chats ont un lien particulièrement développé.
Manuela Wedl, une chercheuse de l’université de Vienne qui a dirigé les recherches, a expliqué à Discovery News:
 «La sensibilité des chiens au sexe de leur maître pourrait s’expliquer par le fait qu’ils descendent des loups, chez qui le sexe détermine des rôles sociaux bien distincts.»
Après avoir analysé la personnalité de 10 propriétaires masculins et 12 propriétaires féminins et leur rapport à leur animal domestique, les chercheurs ont étudié la vitesse à laquelle leurs chiens se rapprochaient d’eux après avoir été lâchés dans la même pièce, et le temps pendant lequel ils restaient près d’eux.
Ils ont trouvé que les hommes névrosés, anxieux, sont un véritable aimant pour leur chien, qui se dirige directement vers eux et reste près d’eux par la suite. Mais Wedl souligne que son équipe «n’a pas trouvé que le sexe du propriétaire influait sur le temps que le chien passait près de son maître». Les chiens sont également restés près de leur maître quand celui-ci est une femme névrosée:
 «La personnalité du maître pourrait affecter leur comportement d’une manière qui encourage ou inhibe l’attraction sociale chez les chiens. Les maîtres névrosés considèrent peut-être leur chien comme un soutien social et interagissent fréquemment avec eux, ce qui renforce la proximité spatiale avec leurs chiens.»
Le blog Healthland du magazine américain Time souligne que les relations entre les humains et leurs animaux domestiques sont devenues un sujet d’étude important au cours des dernières années. Des chercheurs ont ainsi montré que promener son chien est une activité physique bénéfique pour le corps, que les propriétaires de chiens ont tendance à être plus actifs que la moyenne ou encore à avoir moins d’hypertension.

Slate.fr
Vendredi 6 Mai 2011

Lu 125 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs