Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les centrales syndicales décident d’agir en concert dans le dossier du Sahara

Abdelhamid Fatihi “Nous sommes disposés à convaincre les syndicalistes suédois du bien-fondé de la thèse marocaine”




Le secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT), Abdelhamid Fatihi, a révélé qu’une rencontre a eu lieu entre le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et les dirigeants des centrales syndicales, à savoir la FDT, la CDT, l’UMT, l’UGTM, et l’UNTM pour discuter des derniers développements de la question du Sahara marocain.
Le dirigeant syndicaliste a affirmé que le chef du gouvernement a informé les centrales syndicales sur les derniers développements du dossier du Sahara marocain et notamment la position du gouvernement de Suède qui s’apprête à reconnaître la pseudo « RASD ».
« Cette réunion a été tenue sur instruction de S.M le Roi Mohammed VI qui a exhorté le chef du gouvernement à associer tous les partis et les centrales syndicales représentés au Parlement dans la mobilisation visant à dissuader le gouvernement suédois d’adopter un projet de loi pour reconnaître la chimérique « RASD », a-t-il affirmé, hier mardi dans une déclaration à Libé.
A noter que le gouvernement actuel, formé après les élections de 2014 et dirigé par  Kjell Stefan Löfven, président du Parti social-démocrate, est une coalition formée par les sociaux-démocrates et les écologistes.
Selon Abdelhamid Fatihi, les dirigeants de ces cinq syndicats ont décidé d’agir de concert dans ce dossier. Pour ce faire, ses représentants ont tenu hier à Casablanca une réunion pour la préparation d’un mémorandum qui sera remis dans les prochains jours au LO, le syndicat majoritaire dans ce pays nordique et proche du Parti social-démocrate.
Il est question dans ce mémorandum, selon ce dirigeant syndicaliste, d’étayer la thèse marocaine à propos de la question du Sahara, d’expliquer aux syndicalistes suédois les avancées enregistrées au Maroc en termes de démocratisation et en matière des droits de l’Homme, et également le prix que la classe ouvrière marocaine avait payé pour le parachèvement de l’intégrité territoriale du pays.
« Le mémorandum a pour objectif également d’infirmer l’idée véhiculée par les ennemies du Maroc et selon laquelle la question du Sahara marocain et la cause palestinienne sont similaires. ce qui est tout à fait faux », a assuré le secrétaire général de la FDT.
Abdelhamid Fatihi n’a pas exclu qu’une délégation comprenant des représentants de ces cinq centrales syndicales se rende à Stockholm pour rencontrer les dirigeants syndicalistes de ce pays.
En 2012, le parlement suédois, Riksdag, avait voté une motion appelant à reconnaitre la pseudo « RASD », mais le gouvernement conservateur et minoritaire de l’époque avait refusé de suivre cette motion. Le porte-parole du ministère suédois des Affaires étrangères, Andres Jorle, avait souligné que la Suède «juge que la pseudo «RASD» ne remplit aucun des attributs de reconnaissance, à savoir un territoire, un peuple et une autorité effective».

T. Mourad
Mercredi 30 Septembre 2015

Lu 1264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs