Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les cent ans de Corinthians de Sao Paulo




Le Corinthians, le club de foot de Sao Paulo dont le supporteur le plus célèbre n'est autre que le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, a fêté récemment ses cent ans avec le projet de construction d'un grand stade en vue du Mondial 2014 qui se déroulera au Brésil.
Le plus populaire du pays après le Flamengo de Rio, ce club pauliste a organisé mardi soir de grandes festivités au centre-ville avec Lula en personne.
Les directeurs du club ont annoncé aux quelque 18 millions de supporteurs la construction d'un nouveau stade à Itaquera, dans la zone est, qui pourrait accueillir le match d'ouverture de la Coupe du monde 2014.
Des concerts se sont suivis jusqu'à minuit quand des feux d'artifice ont illuminé le ciel pour célébrer le 1er septembre, la date anniversaire.
Quatre fois champion national, trois fois vainqueur de la Coupe du Brésil et 26 fois champion de Sao Paulo, le Corinthians est en effet le seul grand club du pays obligé de disputer ses matches dans un stade municipal, celui de Pacaembu.
"Aucun stade de la Coupe du monde d'Afrique du sud ne m'a impressionné. Corinhians va se construire un stade à son image", a déclaré au quotidien Folha de Sao Paulo le président du club, Andrés Sanchez.
La nouvelle enceinte sportive qui devrait accueillir 48.000 spectateurs est née d'une association entre le club pauliste et le groupe de travaux publics Odebrecht qui le financera et pourra en exploiter l'image pendant une quinzaine d'années.
Ce projet est estimé à quelque 170 millions de dollars et les travaux devront commencer début 2011 pour prendre fin en 2013.
Sanchez envisage d'augmenter la capacité du stade pour qu'il puisse abriter le match d'ouverture du Mondial 2014.
"Dans le Corinthians tout est grandiose. Le projet initial est de 48.000 places mais on va le préparer pour 70 à 80.000 places", a-t-il affirmé.
Le club a eu un bon rendement lors du championnat local où il est classé 2è en 17 matchs avec des joueurs de renom comme l'attaquant Ronaldo "Phénomène" et Roberto Carlos. Le premier y est entré fin 2008 et le second, début 010.
Mais son histoire récente n'a pas toujours été rose. Il y a encore dans la mémoire des supporteurs le rabaissement en deuxième division, en 2008.
Le Corinthians ou "Timao" a été inauguré le 1er septembre 1910 avec l'union d'un groupe d'amis qui avaient décidé de rendre hommage au club anglais Corinthian qui, en visite au Brésil, avait battu l'ex Atlética das Palmeiras.
C'est lors de ses débuts que le club blanc et noir a battu son record de buts contre l'un de ses traditionnels adversaires. En 1920, il l'a emporté par 11 à 0 sur le Santos.
Les années 50 sont considérées comme la "décennie en or" du club lorsqu'il a remporté trois titres à Sao Paulo avec de grands joueurs comme Baltazar, le second meilleur buteur de l'histoire du club avec 267 buts.
Des stars comme le milieu de terrain Socrates ont fait aussi partie du Timao. C'est lui qui a marqué les buts décisifs en finale des championnats paulistes de 1982 et 1983.
En 1990, Corinthians a remporté son premier titre brésilien, ce qu'il a répété en 1998, 99 et en 2005 grâce à l'attaquant argentin Carlos Tevez, l'une des grandes idoles des supporteurs avec Ronaldo.

AFP
Samedi 4 Septembre 2010

Lu 264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs