Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les causes multiples des avalanches




L'avalanche de neige, comme celle qui a dévasté un hôtel dans le centre de l'Italie après de fortes secousses sismiques à proximité, peut avoir plusieurs facteurs de déclenchement.
Le départ d'une avalanche s'explique le plus souvent par des facteurs nivo-météorologiques et topographiques complexes. Il peut s'agir de précipitations abondantes, de vents violents, d’accidents du relief et de l'état du sol.
D'une façon générale, l'avalanche découle d'une chute de neige fraîche qui s'accumule en grande quantité et n'adhère pas à la couche plus ancienne.
On distingue les avalanches poudreuses, mélange d'air et de neige, les avalanches denses de type torrentiel, les avalanches en plaques après la rupture d'une plaque de neige. Leurs vitesses varient entre 10 km/h et 400 km/h, selon la nature de la neige et les conditions d'écoulement.
Le déclenchement de l'avalanche peut provenir d'une forte chute de neige à une température basse (avalanche poudreuse). La pente de zone de départ joue un rôle important dans l'ampleur du phénomène, car elle détermine la hauteur de neige récente accumulée avant l'éventuelle instabilité.  Il peut également provenir après de faibles chutes de neige à température très basse avec une épaisseur de neige de moins d'un mètre par des températures d'au moins 15° au-dessous de zéro.
Troisième hypothèse: un vent violent après une chute de neige modérée à température basse ou très basse. Le vent transporte de grandes quantités de neige qui se déposent dans des zones abritées sous la forme de plaques à vent qui peuvent ensuite se fracturer en raison de la pente ou de l'état du sol. Enfin, il peut y avoir aussi un fort réchauffement du manteau neigeux, avalanche caractéristique de printemps, avec des écoulements dépendant de la vitesse de réchauffement de la neige.
La prévision des avalanches reste une science difficile. Des couloirs d'avalanche menaçants ont été répertoriés dans la plupart des pays d'Europe et les avalanches sont souvent déclenchées artificiellement, la plupart du temps à l'aide d'explosifs, ce qui n'est pas toujours suffisant pour les prévenir.
Celle qui a enseveli l'hôtel Rigopiano, situé à flanc de montagne près de Farindola dans les Abruzzes, est intervenue peu après une série de fortes secousses sismiques d'une magnitude de 5,2 à 5,7 dans la région voisine d'Amatrice.

 

Jeudi 26 Janvier 2017

Lu 475 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs