Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les cancans de la CAN




Les cancans de la CAN
Vol. Le ministre des Sports et des Loisirs du Burkina Faso avait envisagé avant le tournoi d'affréter un vol spécial de supporters en cas de qualification des Etalons pour les quarts de finale. "Ce n'est pas évident, ce n'est pas nécessaire, a dit Yacouba Ouédraogo. On a déjà tout un lot de supporters ici, on a pu les mettre dans de très bonnes conditions. Ca nous coûte cher, mais ça nous fait plaisir. Si jamais notre équipe doit continuer, en tout cas en finale, ce qui est sûr, c'est qu'il y aura une délégation du gouvernement".

 

Les cancans de la CAN
Contraste. A l'arrivée dans la salle de conférence de presse du sélectionneur du Burkina Faso Paul Put, juste après la qualification de son équipe pour les quarts, de nombreux journalistes de ce pays l'ont bruyamment applaudi, lançant des "bravos", ivres de joie. L'entraîneur belge, lui, s'est assis stoïquement, le visage sérieux. Il a par la suite néanmoins fait rire la salle en répondant à la question sur les ingrédients du succès: "On a mis plus de poivre que de sel dans la soupe !"


Les cancans de la CAN
Couperet. Le capitaine de la Zambie Christopher Katongo, élu meilleur joueur de la CAN-2012 dont il a soulevé le trophée, était sur le banc contre le Burkina Faso, une première en trois CAN sous la houlette d'Hervé Renard, qui en a relativisé la portée. "C'est le foot, il y a une concurrence sévère dans notre équipe comme dans toutes les équipes, a expliqué le sélectionneur français. Mais si en Zambie on veut couper la tête de Katongo, moi, je le défendrai toujours".


Les cancans de la CAN
Animaux. Le stade de Nelspruit, ville située dans l'est de l'Afrique du Sud et également appelée Mbombela, rend hommage aux animaux que l'on peut voir dans le célèbre parc national Kruger, non loin de là. Les structures métalliques portant le toit des tribunes évoquant des girafes, et les sièges sont balayées de bandes noir et blanc évoquant celles qui parcourent le pelage d'un zèbre.

Libé
Vendredi 1 Février 2013

Lu 160 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs