Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les bonnes performances de la Banque centrale populaire en hausse

La BCP enregistre un PNB de plus de 15 MMDH et un RNPG en hausse de 14,4%




Au titre de l’exercice 2015, le Groupe Banque centrale populaire (BCP) a réalisé un produit net bancaire (PNB) de 15,3 milliards de DH (+4%) et un résultat net part du groupe (RNPG) de 2,5 milliards de DH (MMDH), qui a bondi de 14,4%.
En dépit d’une conjoncture peu favorable pour l’activité de crédit, le Groupe Banque centrale populaire (BCP) a su tirer son épingle du jeu au cours de l’exercice 2015. C’est du moins ce qui est ressorti de la présentation des résultats, déclinés lors d’un récent point de presse à Casablanca.
Le Groupe Banque populaire a donc franchi un cap dans son histoire. En effet, le PNB a pour la première fois dépassé la barre des 15 MMDH. Globalement, le groupe a réalisé en 2015 des performances soutenues.
Commentant les chiffres, Mohamed Benchaaboun, président du Groupe Banque populaire, a notamment mis l’accent sur le PNB de la banque qui a enregistré une croissance de 4% par rapport à l’année dernière.
«Le produit net bancaire (PNB) a dépassé, pour la première fois dans l’histoire de notre groupe, les 15 MMDH», s’est réjoui M.Benchaaboun. Et d’ajouter que «malgré un effort de provisionnement extrêmement important qui a été effectué par le groupe du fait de la montée des créances en souffrance, le RNPG a augmenté de 14,4% pour s’établir à 2,5 MMDH».
Au niveau des dépôts bancaires, la Banque populaire a maintenu sa part de marché à hauteur de 27%, une part de marché de l’ordre de 24,6% au niveau des crédits.
Saluant la contribution des filiales africaines, Mohamed Benchaaboun a fait savoir que pour ces dernières, «la croissance des dépôts a été de 20% et celle des crédits de 14%».
Globalement, le Groupe Banque populaire affiche, en 2015, des indicateurs d’activités et de performances «en amélioration notable» par rapport à 2014.
Le Conseil d’administration de la banque a ainsi décidé de distribuer un dividende de 5,75 DH par action, en augmentation de 50 centimes par rapport à l’année dernière. Aussi, les responsables du Groupe BCP ont décliné la poursuite de sa dynamique commerciale et le renforcement de son positionnement, par le biais d’un modèle économique performant en mobilisant de l’épargne reposant sur un large réseau de proximité. Justement, l’encours de dépôts de la clientèle a enregistré une progression soutenue de près de 9% à 250,3 MMDH. Dans cette bonne tenue, la contribution de la banque en Afrique au sud du Sahara se situe à 10,2% contre 9,5%. Des chiffres qui valident le plan ELAN, axé en partie sur une forte implantation dans cette partie du continent africain.
Au Maroc et sur le marché des Marocains du monde (MDM), le groupe consolide respectivement son statut de premier collecteur de dépôts (+9,9 MMDH), avec une part de marché de 26,7%, et de dominant avec une collecte additionnelle de 4 MMDH (+5%).

Mercredi 30 Mars 2016

Lu 953 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs