Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les bénéfices des produits bio sur la santé remis en question




Les bénéfices des produits bio sur la santé remis en question
Selon une étude britannique menée par des chercheurs de l'École d'hygiène et de médecine tropicale (LSHTM) de Londres, les produits bio ne seraient pas plus bénéfiques pour la santé que les aliments classiques, leur apport nutritionnel étant quasiment similaire.
D'après une étude publiée le 28 juillet dans l'American Journal of Clinical Nutrition, les aliments issus de l'agriculture biologique ne seraient pas meilleurs pour la santé que les autres fruits, légumes, viandes ou poissons. Les chercheurs ont examiné 162 rapports scientifiques publiés au cours des cinquante dernières années pour répondre à la demande de l'agence alimentaire britannique (la Food Standards Agency) qui leur a commandé cette étude.
"Nous avons établi qu'il existait un petit nombre de différences dans l'apport nutritionnel entre les cultures et le bétail produits de manière bio et ceux produits de manière conventionnelle" indique toutefois le professeur Alan Dangour avant de préciser : "Il est peu probable qu'elles soient pertinentes en matière de santé publique".
L'unique réelle différence résiderait dans l'utilisation de pesticides et de fertilisants qui modifie l'acidité des produits.
Rappelant la supériorité du prix des aliments bio, Alan Dangour conclut qu'il n'y a "actuellement pas de preuve pour soutenir une sélection de produits biologiques sur des critères de supériorité nutritionnelle".
Suite à la publication de cette étude, la Commission du développement durable insiste sur l'impact positif de l'agriculture biologique sur l'environnement et déplore qu'il n'ait pas été pris en compte dans le travail des chercheurs. "L'agriculture bio est une approche intégrée, qui préserve les sols, encourage la biodiversité, élimine les émissions de gaz à effet de serre, maintient la diversité génétique et assure plus de revenus à l'agriculteur" a ainsi rappelé Andrew Lee dans une lettre publiée par le Guardian.

Source : Maxisciences
Samedi 8 Août 2009

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs