Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les barrages qui contribuent au développement de la région de Midelt




Les barrages qui contribuent  au développement de la région de Midelt

Le barrage Hassan II est situé à 20 km de Midelt. Il a été inauguré par SM Mohammed VI au mois de mai 2008. C'est un véritable lac qui couvre une superficie de plus de 7000 hectares. C'est l'agrandissement du petit barrage de Sidi Saïd construit pendant la période du protectorat pour faire tourner les turbines d'une station hydraulique qui produit de l'électricité pour Midelt et pour les mines de plomb et de zinc d'Aouli-Mibladen. Il est dommage qu'une telle réalisation cesse de produire alors que ces installations sont toujours opérationnelles. Les travaux de construction du barrage Hassan II ont été lancés en 2001 et mis en service en 2006. Le coût global de ce projet s'élève à 700 millions de dirhams. C'est le plus haut barrage en béton compacté au rouleau au niveau national avec 115 mètres. Il permettra d'assurer un volume régularisé de 100 millions de m3 par an et aura la capacité de stocker 400 millions de m3 pour sécuriser les besoins en eau des périmètres de la petite et moyenne hydraulique le long de l'oued Moulouya. Ce barrage ouvre la voie au renforcement de l'irrigation du périmètre de la basse Moulouya sur 65000 ha.  Il permettra aussi l'amélioration de la protection de la moyenne Moulouya et les infrastructures en aval contre les inondations. Il assurera également la protection de la retenue du barrage Mohammed V contre l'envasement et mobilisera un volume de près de 7 millions de m3 pour le soutien et l'approvisionnement en eau potable des zones de Midelt, Zaida Missour et les centres ruraux avoisinants.
Le barrage Tamalout, quant à lui, est situé à 35 km de Midelt; c'est le barrage des Ait Ayyach; il est destiné à répondre à la demande pressante des agriculteurs et de la population de la vallée d'Ansgmir affectée par une baisse inquiétante du niveau de la nappe.  Ce projet est réalisé par le secrétariat d'Etat chargé de l'Eau et de l'Environnement avec un coût estimé à 400 millions de DH; il sera financé par le budget de l'Etat et le Fonds koweïtien de développement économique arabe pour une durée des travaux de 36 mois. La capacité de stockage est de 50 millions de m3. Il permettra de régulariser un total de 39 millions de m3 par an. Il assurera l'irrigation d'un périmètre de plus de 5000 ha planté d'arbres fruitiers à l'aval du barrage et l'alimentation en eau potable des agglomérations avoisinantes. Il ne manquera pas d'impulser l'économie régionale et de soutenir le développement du tourisme écologique et rural de la vallée d'Insgmir et de toute  la région de Midelt. 

SIDI MOHAMED EL HASSANI
Vendredi 30 Janvier 2009

Lu 2288 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs