Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les bactéries de l'estomac d'Otzi permettent de retracer les migrations en Europe




L'analyse de bactéries trouvées dans l'estomac d'Otzi, l'Homme des glaces de 5.300 ans, dont le corps momifié a été trouvé dans les Alpes en 1991, semble confirmer une grande vague migratoire en Europe venue du Proche-Orient plus récemment qu'estimée dans la préhistoire.
Dans cette étude publiée jeudi dans la revue américaine Science, les scientifiques ont été surpris de constater, en séquençant le génome de la souche de cette bactérie --Helicobacter-pylori ou H. pylori --, qu'elle avait une ascendance avec un type très ancien d'Inde.
Cela va à l'encontre du fait que la plupart des Européens modernes ont des H. pylori dont les ancêtres étaient d'origine nord-africaine, expliquent-ils.
Ces bactéries, qui peuvent parfois provoquer un ulcère ou un cancer, sont présentes dans l'estomac et les intestins des hommes depuis au moins 100.000 ans, ce qui explique que différentes souches ont évolué au contact d'autres alors que des groupes d'humains migraient autour du globe, indiquent-ils.
Aujourd'hui 50% des personnes sont porteuses de l'H. pylori qui se transmet par des contacts physiques.
 De ce fait, le séquençage des différents types de ces bactéries peut être utilisé pour établir une carte de l'histoire de la géographie humaine.
Les Européens modernes sont porteurs d'une souche de H. pylori qui est un croisement de deux anciens types, dont l'une est originaire d'Eurasie et l'autre d'Afrique du nord.
Selon une théorie, ce croisement se serait produit au Proche-Orient avant ou pendant le Dernier Maximum Glaciaire, période achevée il y a environ 20.000 ans.
Mais vu que l'H. pylori qui se trouvait dans l'estomac d'Otzi n'est apparentée qu'à la souche asiatique, ce croisement avec des souches originaires d'Afrique présentes aujourd'hui dans l'estomac des Européens a dû se produire plus tard lors de migrations du Proche-Orient dans les 5.000 dernières années.
Cette souche asiatique pourrait avoir été portée par des migrants qui ont inventé l'agriculture au Proche-Orient il y a 10.000 ans et ont commencé à l'exporter en Europe il y a 8.000 ans, a expliqué lors d'une conférence de presse téléphonique Yoshan Moodley, de l'Université de Venda en Afrique du Sud, un des principaux co-auteurs.
Otzi, la momie exceptionnellement préservée, a été découverte à 3.210 mètres d'altitude par deux randonneurs allemands.
Le séquençage complet de son génome en 2012 a permis de déterminer qu'il avait les yeux marrons, les cheveux noirs, et qu'il descendait de populations arrivées en Europe, avec des ancêtres en Sardaigne et du Caucase.
Agé de 40 à 50 ans, il serait mort assassiné selon les scientifiques qui ont découvert un fragment de pointe de flèche dans sa région dorsale, qui lui aurait tranché une artère.
Les chercheurs ont dû le décongeler momentanément pour effectuer des prélèvements dans son estomac.
 

Samedi 16 Janvier 2016

Lu 1225 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs