Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les attachés d’économie et d’administration du MEN recourent à la justice

Un dossier sans solution depuis 2011




Les attachés d’économie et d’administration du MEN recourent à la justice
Les attachés d’économie et d’administration s’apprêtent à saisir le tribunal administratif afin de faire valoir leurs droits bafoués par le ministère de l’Education nationale car leur dossier n’est toujours pas réglé et ce depuis 2011.
Cette catégorie qui se sent lésée par la date d’effet financier du changement de leur cadre conformément  à l’article 109 du décret 2.02.854 concernant le statut des fonctionnaires du ministère de l’Education nationale comme complété et modifié par le décret 2.11.622, réclame au moins l’adaptation de ladite date à celle de la promulgation du décret 2.11.622.
«On est vraiment surpris par cette décision qui accentue la souffrance de cette catégorie qui n’a cessé d’encaisser des coups depuis quelques années. Outre l’aspect financier qui n’a aucun fondement juridique, nous souffrons sur le plan professionnel et social à cause de certaines décisions qui nous défavorisent grandement.
Comme c’est le cas pour la note réglementant le mouvement de mutation national des gestionnaires des services matériels et financiers des établissements scolaires  qui favorise en premier lieu les intendants sans considération du grade ni de l’ancienneté», s’indigne un attaché d’économie et d’administration. A cet effet, et concernant toujours le mouvement de mutation administratif que «Libé» avait évoqué  quelques mois auparavant, les attachés travaillant au sein des délégations et des académies qualifient d’injuste la condition d’exercer 4 ans dans un collège afin de pouvoir postuler au poste de surveillant général ou de directeur. Comme ils exercent effectivement une fonction administrative au sein des délégations et des académies, ils appellent le MEN à reconsidérer ce critère.  Ces fonctionnaires via une plateforme revendicative adoptée par leur Coordination nationale, avaient à plusieurs reprises demandé au ministère de l’Education nationale de reconsidérer leur cadre lors de l’élaboration du nouveau statut des fonctionnaires du MEN. Ainsi revendiquent-ils le cadre d’administrateur pour les fonctionnaires exerçant au sein des délégations et des académies, et celui d’intendant pour ceux occupant le poste d’économe au sein des établissements scolaires.

Abdelali Khallad
Mercredi 18 Septembre 2013

Lu 614 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs