Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les assurances, un marché en pleine euphorie

Le taux de pénétration de l’assurance a atteint à fin 2014, le chiffre de 3,2% du PIB




«Avec 3,2 milliards de dollars de primes émises à fin 2015, le Maroc continue d’occuper le deuxième rang africain derrière l’Afrique du Sud», tels ont été les propos du directeur général de la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurances (FANAF) repris dans le dernier bulletin (février) de la fédération distribué mardi dernier à Abidjan, à l’occasion de la tenue de sa 40ème assemblée générale annuelle, organisée en partenariat avec l’Association des sociétés d’assurance de Côte d’Ivoire (ASACI).
Cité dans le dossier spécial consacré au secteur marocain de l’assurance, intitulé : «Le Maroc, un marché en pleine euphorie : rêve de conquête au plan continental et mondial», Bachir Baddou a également indiqué que ce positionnement du Royaume est, le fruit d’un long processus d’évolution et de transformation qui s’est accéléré ces dix dernières années, et dont le prolongement naturel, est l’installation d’acteurs nationaux dans plus d’une vingtaine de pays africains.
Et de faire savoir, dans ce silllage, que le taux de pénétration de l’assurance a atteint à fin 2014, le chiffre de 3,2% du PIB, notant que le marché marocain des assurances compte aujourd’hui 18 acteurs, dont 8 généralistes, trois sociétés spécialisées, deux réassureurs et quelques assisteurs et assureurs crédit.
Dans la foulée, il s’est aussi félicité que les trois plus grandes banques marocaines soient aujourd’hui présentes dans une trentaine de pays africains jouant les premiers rôles à l’échelle continentale, à l’instar d’autres entreprises opérant dans les télécoms, l’immobilier, l’eau, l’électricité, entre autres secteurs.
Le DG de la FANAF a tenu également à souligner qu’à la différence de plusieurs acteurs occidentaux de l’assurance, les opérateurs marocains s’installent non pour accompagner les investissements des entreprises ‘’concitoyennes’’ en terre étrangère, mais pour dupliquer une expérience réussie au profit des populations et des entreprises des pays d’accueil.
Pour lui, il s’agit d’un co-développement profondément enraciné dans les habitudes des pays africains frères en utilisant avant tout, les ressources humaines locales et en développant une offre de service en lien direct avec les besoins et les spécificités du pays concerné.
Par ailleurs, M. Baddou a aussi brossé un aperçu historique détaillé sur les différentes phases d’évolution et de développement du secteur des assurances au Maroc, mettant en relief la mise à niveau de ce secteur, avec l’avènement d’un nouveau code des assurances en 2002. Et de rappeler, à ce titre, que dès le début des années 2000, les entreprises d’assurances marocaines, ont atteint une certaine taille et une solidité financière qui les poussent inéluctablement à regarder au-delà de leurs frontières naturelles pour consolider leur connaissance et continuer à se développer.
A noter que le Maroc était représenté à ce conclave, placé sous le thème «L’assurance africaine au cœur de l’émergence économique» et où près de 1.000 délégués en provenance d’une trentaine de pays y ont participé, par une importante délégation composée notamment de responsables, professionnels et experts dans le domaine de l’assurance et de la réassurance.

M.Be
Jeudi 18 Février 2016

Lu 1081 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs