Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les arts de la rue reconnus comme genre artistique “noble et créatif”




Les arts de la rue reconnus comme genre artistique “noble et créatif”
Les arts de la rue sont reconnus par le ministère de la Culture comme étant un genre artistique “noble et créatif“, et par conséquent, ils bénéficieront désormais de subventions à l’instar des autres arts, s’est réjoui à Marrakech, Khaled Tamer, le directeur artistique des Rencontres artistiques internationales en places publiques “Awaln’Art”,  événement qui fête cette année son 8ème anniversaire.
A travers cette reconnaissance, le ministère de tutelle rend hommage à la créativité des artistes et des arts de la rue, un genre artistique à part entière, qui a de tout temps suscité un intérêt particulier des Marocains,  a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP.

Khaled Tamer a indiqué que cette reconnaissance intervient suite aux recommandations sanctionnant les travaux d’un séminaire organisé lors de la précédente édition, par la Compagnie “Eclats de lune”, en collaboration avec le ministère de la Culture et l’ambassade de France.

Le ministère de la Culture est appelé donc à soutenir le projet de création  d’une fédération des arts de la rue, un projet mené par nombre d’artistes et  d’universitaires, a-t-il relevé, soulignant que la mission de cette fédération  consistera à structurer et organiser “ce secteur”.
Pour ce qui est de cette 8ème édition, il a fait savoir que les artistes et les compagnies participants se produiront dans des quartiers populaires de Marrakech, en plus des traditionnelles et célèbres places publiques de la cité  ocre, ce qui est de nature à rapprocher davantage les arts de la rue du public. Autre grande nouveauté de cette édition: les artistes et compagnies participant à Awaln’Art sillonneront en plus des places publiques de Marrakech, d’autres villes telles que Agadir, Casablanca et Meknès, à même de multiplier les rencontres avec le public, a-t-il fait savoir, relevant que l’objectif de cette initiative consiste à faire revivre les fameuses places publiques du Maroc, ces espaces à forte symbolique historique, qui ont été des lieux de convivialité, de rencontre, de partage et d’animation culturelle.

Manifestation culturelle unique en son genre au Maroc, les Rencontres artistiques internationales en places publiques “Awaln’Art“, connaissent la participation d’un aréopage d’artistes et de compagnies émergents dans les arts de la rue, qui se produiront aux côtés d’artistes chevronnés, a conclu Khaled Tamer. 

MAP
Jeudi 3 Avril 2014

Lu 668 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs