Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les animateurs plagiaires écument la radio




Les animateurs plagiaires écument la radio
L’affaire a fait le buzz  sur les réseaux sociaux. Mais elle n’en est pas triviale pour autant. Grave, elle l’est d’autant plus qu’elle touche aux fondamentaux de tout travail éditorial quel qu’il soit et qui fondent la crédibilité même des médias. Doc Samad, sexologue et animateur à Hit Radio, s’est permis sans vergogne de piller le contenu intégral d’une vidéo mise en ligne sur Youtube par une podcasteuse française prénommée Solange. Dans un enregistrement filmé et publié lui aussi sur la même plateforme vidéo, il en a repris l’intégralité, gestuelle et mimique comprises. Son podcast a été linké sur le portail de Hit Radio, d’où il n’a été retiré qu’après que ladite Solange a pris langue avec Youtube et que celui-ci n’a fait disparaître à jamais le corps du délit.
Le pire, c’est que ce donneur de leçons n’a pas compris le mal qu’il a fait en recourant à une pratique qui est non seulement interdite par la loi, mais qui est aussi considérée par tous les médias qui se respectent comme une faute professionnelle grave passible de licenciement immédiat. Hit Radio fait-elle partie de ces médias ? A en juger par son manque de réaction, elle ne semble pas l’être outre-mesure. Pis, elle donne l’impression qu’elle est en train de couvrir cette pratique honnie qu’est le plagiat avec autant plus d’entrain que le gendarme de l’audiovisuel, à savoir la HACA, se complait encore dans un silence assourdissant.  
Le mea culpa en queue de poisson que Dr. Samad a fait en présentant des excuses à la podcasteuse via le site Internet HuffPost Maroc ne l’absout nullement de son péché. «Je ne veux pas que cette polémique vienne entacher le travail que nous faisons à la radio pour aider et conseiller les jeunes. Chaque dimanche soir, nous recevons plus de 500 appels que nous essayons de traiter du mieux que l’on peut dans le respect de l’éthique médicale», a-t-il tenu à préciser. Ethique ? Qu’y a-t-il d’éthique à s’accaparer indûment le fruit du labeur d’autrui. Qu’y a-t-il d’éthique à vouloir continuer chaque semaine à donner de soi-disant conseils à 500 auditeurs captifs alors que lui-même semble ignorer que toute oeuvre originale - y compris numérique - est protégée par le droit et que le fait de la reproduire à l’insu de son auteur relève du délit de contrefaçon, sauf s'il s'agit d'une courte citation. C’est clair et sans bavures, comme seul le langage des juristes peut l’être dans certains cas. Il ne reste donc plus à Hit Radio et à la HACA qu’à faire leur devoir. La première en présentant des excuses publiques à ses auditeurs et en sanctionnant avec rigueur ce qui est advenu et la seconde en opérationnalisant les dispositions légales qu’elle est chargée de faire appliquer. 

A.S
Samedi 14 Mars 2015

Lu 2218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs