Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les ambassadeurs africains à Rabat hôtes de la Chambre des représentants




Habib El Malki : Le renforcement de la coopération interparlementaire vise à défendre au mieux les intérêts de l’Afrique

Une initiative louable qui dénote de l’intérêt que la Chambre marocaine des représentants, et le Maroc en général, accorde à l’Afrique et du souci de consolider la coopération parlementaire avec les pays frères du continent. 
C’est en ces termes que les ambassadeurs et représentants des États africains accrédités au Maroc ont salué l’initiative de la Chambre des représentants de les rencontrer. Une réunion tenue, jeudi 9, au Parlement dans un contexte marqué par le retour triomphal du Maroc au sein de la famille africaine. 
Intervenant à cette occasion, le Président de la Chambre des représentants Habib El Malki  a déclaré que « les Parlements nationaux en Afrique doivent trouver de nouvelles pistes de coopération pour faire porter la voix de l'Afrique, défendre ses intérêts, faire connaître la situation réelle du continent et corriger les stéréotypes qui portent sur nos conjonctures ». 
Au cours de son exposé, il a aussi rappelé que « nous sommes tous en tant que diplomates, en tant que représentants de nos peuples acquis à la culture du dialogue et quand on parle de la culture de dialogue, on parle de la culture du partage », appelant ainsi à partager, coordonner, se connaitre et échanger des informations. 
Les Parlements respectifs sont des espaces démocratiques représentatifs qui peuvent aider à jouer ce rôle de promoteur de liens, a noté Habib El Malki estimant qu’il est impensable en 2017, que nos peuples ne discutent pas entre eux, ne dialoguent pas particulièrement à travers leurs institutions représentatives.
Le Président de la Chambre des représentants a aussi indiqué que « la mission des représentants de nos peuples de manière générale aujourd’hui est de garantir la paix et la sécurité pour vivre en stabilité, condition nécessaire au développement économique et social ». 
Dans le même sens, il a ajouté que « la diplomatie d’aujourd’hui est tournée vers le même objectif central; c’est-à-dire, la paix, la sécurité et le développement ».
Poursuivant son intervention, il a attiré l’attention des diplomates sur la nécessité d’assumer tous cette mission commune et partagée. « On doit partager cette responsabilité dans le cadre qu’il est convenu d’appeler la diplomatie  parlementaire, qui n’est autre que le prolongement de la diplomatie officielle et donc un autre moyen de consolider, de développer, de fois des corriger la diplomatie officielle », a déclaré Habib El Malki, persuadé que cette responsabilité partagée « va nous aider à aller de l’avant certainement  dans les années à venir, d’autant plus que nous partageons de manière générale les mêmes valeurs et les mêmes principes ».
Il  n’a pas manqué  de noter que le continent africain, à travers toute une série d’indicateurs, est en train de  repartir sur de nouvelles bases. « L’analyse du taux de croissance économique des dernières années, les progrès concernant l’édification démocratique et l’évolution de tout ce qui a trait aux droits humains et les progrès réalisés en matière de statut de la femme constituent  des indicateurs qualificatifs extrêmement importants qui signifient que l’Afrique est en train de repartir sur de nouvelles bases. Aujourd’hui, c’est véritablement le continent de l’espoir et toutes les conditions sont réunies pour que l’Afrique joue le rôle, demain plus qu’aujourd’hui, de moteur de la croissance de l’économie mondiale », a-t-il affirmé. 
Notons qu’au cours des échanges intervenus lors de cette réunion, les diplomates se sont exprimés sur la nécessité de promouvoir l'échange d'expertises, le soutien mutuel, l'organisation de sessions de formation au profit des cadres parlementaires nationaux et l'échange de séjours parlementaires.
Remerciant la Chambre des représentants et son président, le doyen du corps diplomatique africain au Maroc et ambassadeur de la République centrafricaine, Ismaila Nimaga, a rappelé que le corps diplomatique africain constitue l’un des artisans actifs ayant contribué au retour du Maroc au sein de sa famille.
Poursuivant son intervention, il a souligné « l’espoir que nous fondons sur le Maroc et ses institutions qui apporteront un rafraîchissement au sein de notre institution qui a besoin de tous ses fils et filles ». Et de souligner que le but de cette rencontre « est de mettre en commun nos capacités et possibilités de faire en sorte que ce retour porte un plus dans notre continent et qu’il renforce la capacité de notre institution pour faire valoir  notre continent à l’extérieur ».
Pour Habib El Malki, « cette rencontre a été très utile, un moment important fortement significatif et nous sommes tous convaincus qu’il doit nous aider à ouvrir de nouvelles perspectives de coopération particulièrement dans le domaine parlementaire », s’est-il réjoui. 
« Nous avons pris note de toutes les suggestions et propositions qui ont été  formulées par un certain nombre d’ambassadeurs et chargés d’affaires et qui semblent être  très positives et constructives », a affirmé le Président de la Chambre des représentants à l’issue de cette rencontre, assurant que le Bureau de la Chambre des députés étudiera de « manière soignée et détaillée » toutes celles qui peuvent  relancer la diplomatie parlementaire, en vue de renouveler les bases de la coopération parlementaire.


Alain Bouithy
Samedi 11 Mars 2017

Lu 1129 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs