Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les alliés de Rohani espèrent remporter les législatives en Iran


Le nouveau Parlement comprendra au moins 14 femmes élues au premier tour contre 9 dans le Parlement sortant



Les Iraniens votaient vendredi pour le second tour des élections législatives que les réformateurs et modérés espèrent emporter pour former une assemblée favorable à la politique d'ouverture du président Hassan Rohani.
Quelque 17 millions d'électeurs étaient appelés à voter, contre 55 millions au premier tour du 26 février, pour élire 68 des 290 députés du Parlement.
La plupart des ultraconservateurs ayant perdu au premier tour, la tendance est à la formation d'une assemblée composée majoritairement de députés réformateurs et modérés pro-Rohani, ainsi que de conservateurs modérés et pragmatiques plus conciliants à l'égard de la politique du président.
Les bureaux ont ouvert à 03H30 GMT (08H00 locales) pour ce scrutin qui se déroule dans 21 provinces et 55 circonscriptions à travers le pays, notamment de grandes villes comme Tabriz (nord-ouest), Shiraz (sud) ou Ahvaz (sud-ouest).
Les électeurs étaient peu nombreux deux heures après l'ouverture des bureaux à Robat Karim, une ville populaire du sud-ouest de Téhéran, a constaté un journaliste de l'AFP.
221 députés ont été élus dès le premier tour, dont 103 conservateurs et 95 réformateurs et modérés ainsi que 14 indépendants dont la tendance politique n'est pas clairement définie, selon un décompte de l'AFP.
Les 30 sièges de Téhéran, auparavant tous détenus par les conservateurs, ont été gagnés par les réformateurs et modérés (ou alliés) soutenant la politique d'ouverture du président Rohani.
Parmi les élus du premier tour, il y a eu également quatre conservateurs modérés soutenus par les réformateurs, ainsi que cinq représentants des minorités religieuses (juifs, arméniens, assyriens et zoroastriens).
L'élection d'une députée réformatrice a été invalidée à Ispahan (centre) et il y aura une partielle à une date non précisée.
Selon les médias, les conservateurs disposent de plus de candidats que les réformateurs pour ce second tour, mais l'issue du scrutin reste incertaine, la participation étant en général moins forte pour le second tour des législatives. Elle avait été de 62% le 26 février.
Le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, et le président Rohani ont appelé les électeurs à voter massivement pour ce second tour.
Les résultats définitifs devraient être annoncés samedi, selon le ministère de l'Intérieur.
Le nouveau Parlement, qui comprendra au moins 14 femmes élues au premier tour contre 9 dans le Parlement sortant, se réunira fin mai pour élire son nouveau président. Le président conservateur modéré sortant, Ali Larijani, et le chef de file des réformateurs et modérés, Mohammad Reza Aref, devraient être en lice.
Contrairement aux plus radicaux de son camp, Ali Larijani a défendu l'accord historique du 14 juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien conclu entre Téhéran et les grandes puissances, Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne.
Un an avant la présidentielle de 2017 à laquelle il devrait se représenter pour un second mandat de quatre ans, le président Rohani mise sur les retombées de cet accord pour faire baisser le chômage qui touche 11% de la population active, près de 25% de jeunes.

Libé
Samedi 30 Avril 2016

Lu 1144 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs