Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les adeptes de Cheikh Hamza manifestent ce samedi : Le “oui” des Boudchichyine fait sortir Cheikh Yassine de ses gonds




Les adeptes de Cheikh Hamza manifestent ce samedi : Le “oui” des Boudchichyine fait sortir Cheikh Yassine de ses gonds
Toutes les conditions sont favorables pour que ça chauffe samedi prochain à Casablanca. Heureusement que les quelque 80 mille adeptes de la confrérie Boudchichia qui battront le pavé ce week-end, sont conscients de l’importance de la période et sont déterminés à mener cette marche en faveur de la nouvelle Constitution. Ils comptent scander pacifiquement, haut et fort, leur «oui, pour la nouvelle Constitution». Une position déclarée auparavant par le Cheikh de cette confrérie, Hamza Belabbasse, qui avait rendu public son appel à voter «oui» à la nouvelle Constitution. Une action qui ne fera certes pas le bonheur de l’opposition, notamment les militants du groupe Justice et bienfaisance (Al Adl Wal Ihssan) qui rassemble ses troupes pour leur tenir tête lors de cette journée. D’autant plus que la guerre des communiqués et des déclarations entre les deux parties s’est exacerbée depuis quelques jours. D’ailleurs, ce sont les critiques du Cheikh Abdessalam Yassine, leader de Justice et bienfaisance, à l’encontre des Boudchichs qui auraient poussé ces derniers à manifester dans la rue. Une initiative qui montre, aux yeux des observateurs, que les disciples de Cheikh Hamza refusent de laisser le terrain libre aux antiroyalistes et à ceux qui rejettent le projet de Constitution. Mais les cadres de la confrérie nient en bloc leur présence dans la rue contre le groupe Justice et bienfaisance. En revanche, ils expriment solennellement, via cette initiative, leur attachement à la monarchie et aux préceptes de l’Islam. C’est ce qu’a affirmé le coordinateur de cette marche, le Boudchich Khaled Al Mokhtari : «Nous n’avons rien à voir avec la politique. Notre tarika est loin des calculs étroits des politiques.» Et d’ajouter : «Nous n’allons sortir samedi que pour exprimer notre accord et notre soutien illimité au projet de la nouvelle Constitution soumis au référendum le 1er juillet prochain».
Rappelons qu’au lendemain de l’appel à voter «oui» pour la Constitution lancé par Cheikh Hamza Belabbasse, Cheikh Yassine, leader de Justice et bienfaisance et ancien cadre de la confrérie Boudchichia, n’a cessé de critiquer cette position. D’où le mécontentement des Boudchichs qui se sont lancés dans une guerre de communiqués et de déclarations à la presse avant de décider de descendre dans la rue et de défendre leur position à l’instar des autres composantes de la société marocaine, à savoir les partis politiques, syndicats, ONG, etc. Un déploiement sécuritaire est prévu samedi prochain à Casablanca pour éviter tout débordement.

Rida ADDAM
Vendredi 24 Juin 2011

Lu 657 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs