Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les acteurs associatifs mécontents



Ils dénoncent la gabegie qui freine le développement de Tan Tan



Les acteurs associatifs mécontents
Le siège de la municipalité de Tan Tan a abrité  une rencontre de prise de contact entre les membres du bureau  du Conseil provincial et les composantes de la société civile locale. La rencontre s’est tenue sous le thème « L’approche participative : un fondement du développement intégré ».
La rencontre a connu la présence des représentans de plusieurs associations locales, ceux de la diaspora marocaine en Europe ainsi que la Coordination des Tantaouis contre la gabegie et les intermédiaires  pour l’achat des voix.
La réunion a permis d’aborder plusieurs sujets. Certains intervenants ont évoqué la légalité de ce conseil qu’ils ont mise en doute, d’autres ont considéré que cette rencontre n’est que le point de départ effectif d’une campagne anticipée en vue des prochaines élections.
Certains présidents d’associations locales de bienfaisance se sont retirés, déclarant leur boycott de ce conseil qui, disent-ils, compte les mêmes têtes qui ont échoué dans la gestion de la ville qu’ils ont pillée au cours des trois dernières décennies.
D’autres enfin se sont exprimés pour dénoncer la gabegie qui freine le décollage économique de la ville.
« Regardez, dit un intervenant, la seule place publique que compte la ville, observez les ruelles sans éclairage où les véhicules s’ensablent faute d’asphalte, constatez les eaux usées qui cernent la ville et les odeurs nauséabondes qui nous empoisonnent et rendent malades  nos enfants. Comment celui qui est à l’origine de tous nos malheurs, peut-il nous regarder en face, à plus forte raison, tenter une campagne, même précoce, pour nous convaincre de lui donner nos voix ou de les donner à celui qui l’envoie ? » Une allusion faite, à peine voilée, pensent les observateurs, à celui qui est en charge de la gestion de la ville.
Mais conclut un autre, on n’a que les dirigeants que l’on mérite, se demandant pourquoi les habitants de Tan Tan continuent  à faire confiance à ces gens.

A.E.K.
Jeudi 10 Janvier 2013

Lu 398 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs