Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les accrochages se poursuivent à Alep : Des milliers de Syriens ont fui vers la Turquie




Les accrochages se poursuivent à Alep : Des milliers de Syriens ont fui vers la Turquie
Des accrochages avaient lieu vendredi dans certaines parties du quartier emblématique de Salaheddine à Alep où les rebelles avaient effectué la veille un «retrait tactique» en raison d’un bombardement intense par l’armée syrienne, selon un chef local rebelle.
«Nous continuons à nous battre dans des secteurs de Salaheddine car nous n’abandonnerons pas ce quartier», a dit à l’AFP à Houssam Abou Mohammad, commandant de la brigade Dera Ashahba de l’Armée syrienne libre (ASL, rebelles).
Dans le même temps, l’armée pilonnait Salaheddine (ouest) et plusieurs autres quartiers rebelles d’Alep, dont Sahour et Hanano (nord-est), a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
A Hanano, quatre bombes larguées par un Mig 21 sont tombées vers 05h00, (02h00 GMT), l’une dans la cour du QG de l’ASL et l’autre sur un immeuble d’habitations où il y a eu plusieurs blessés, selon des journalistes de l’AFP sur place.
Très remontés, les occupants ont crié leur colère contre les Etats-unis et la France qui soutiennent la rébellion.
«On est avec l’Armée syrienne libre mais c’est aussi à cause d’elle que tout cela est arrivé», a dit par ailleurs le propriétaire d’un appartement touché.
Dans la rue, une bombe n’avait pas explosé. Des habitants tournaient autour en criant «Allah Akbar» (Dieu est le plus grand).
Les violences dans le pays ont fait jeudi 191 morts, dont 107 civils, 45 rebelles et 39 soldats. Vingt-sept personnes sont mortes à Alep.
Jeudi, les rebelles de l’ASL retranchés dans cette ville, poumon économique du pays où les combats font rage depuis le 20 juillet, ont annoncé s’être retirés de leur bastion de Salaheddine en raison de bombardements particulièrement violents de la part des forces gouvernementales.
Par ailleurs, Plus de 2.500 Syriens ont fui vers la Turquie passant la frontière dans la nuit de jeudi à vendredi, au moment où les violences s’aggravent et déchirent leur pays, a déclaré vendredi à l’AFP un responsable turc.
Les dernières arrivées ont porté le nombre de réfugiés syriens en Turquie à environ 53.000, a annoncé le responsable du service turc des situations d’urgence et des catastrophes naturelles. Les nouveaux arrivants continuent à affluer de Syrie bien que les mesures de sécurité à la frontière ralentissent l’entrée.
Selon les médias turcs, 3.000 réfugiés attendent à la frontière à cause du manque d’espace dans les camps turcs.
Interrogé par l’AFP, le responsable turc a démenti ces informations et affirmé que deux autres camps dans les provinces de Sanliurfa et Gaziantep, proches de la frontière syrienne, étaient prêts à accueillir les réfugiés.
«Nous avons des camps dans les villes d’Akçakale et de Karkamis près de la frontière, en mesure d’accueillir 10.000 Syriens», a déclaré le responsable.
Cette semaine a été marquée par l’augmentation du nombre de réfugiés rejoignant la Turquie alors que les affrontements dans la ville d’Alep, dans le nord de la Syrie, s’intensifient.
La Turquie accueille des milliers de réfugiés dans des camps installés dans le sud du pays et abrite des militaires déserteurs syriens dans un camp séparé proche de la frontière où la sécurité est renforcée. 

AFP
Samedi 11 Août 2012

Lu 486 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs