Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les abeilles posséderaient un système de navigation intégré pour voyager




Les abeilles posséderaient un système de navigation intégré pour voyager
Les abeilles posséderaient-elles un super cerveau ? Selon les experts, elles seraient déjà capables de résoudre des problèmes mathématiques et posséderaient un cerveau pouvant rivaliser avec les ordinateurs. Et il semblerait désormais qu’elles possèdent un système de navigation intégré, leur permettant de retrouver facilement leur chemin. 
D’après une nouvelle étude, menée par des chercheurs de l’Université d’Auckland, les abeilles seraient capables de créer des cartes mentales des environs de leur ruche. Cela leur permettrait ainsi de localiser des destinations à des kilomètres de chez elles. 
Jusqu’à présent, seuls les humains, les requins et les pigeons étaient connus pour utiliser cette technique de carte mentale. Les scientifiques pensaient que les abeilles se contentaient de la position du soleil pour retrouver leur chemin. 
“Il y a moins de 50 ans, affirmer que n’importe quel animal non-humain créait des cartes cognitives était très controversé, car cela suggérait une théorie de l’esprit informatique”, explique le docteur James Cheeseman, de l’Université d’Auckland, au DailyMail. 
Pour savoir si cela s’exprime également chez les abeilles, les chercheurs ont capturé et anesthésié des insectes avant de dérégler les cycles circadiens de six heures chez certains d’entre eux. L’objectif? Désorienter les abeilles avant d’observer leur comportement.
Équipées d’émetteurs pour suivre leurs mouvements, les abeilles ont ensuite été relâchées dans la nature. Si les abeilles comptaient uniquement sur le soleil pour rentrer chez elles, le dérèglement de leur horloge circadienne interne ne leur permettrait pas de retrouver leur chemin. Or, les abeilles sont retournées vers leur ruche avec la même vitesse et précision que celles n’ayant pas subi de changement organique.
“Les résultats suggèrent que les abeilles se déplacent grâce à une carte mentale du terrain, en plus d’utiliser les directions données par le soleil”, ajoute le chercheur. De précédentes études ont démontré que les mammifères se déplacent dans des régions géographiques en créant des cartes cognitives, c’est-à-dire une représentation mentale de points de repères comme des rochers, des arbres ou des buissons. Toutefois, personne ne savait réellement si les insectes possèdent également cette capacité. “Nos résultats impliquent que les abeilles sont similaires aux mammifères et aux oiseaux dans la façon dont leur cerveau construit des cartes cognitives métriques intégrées”, précise le docteur Cheeseman.
 

Maxisciences
Lundi 16 Juin 2014

Lu 169 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs