Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les USA suspendent leur aide dans le nord de la Syrie




Les USA suspendent leur aide dans le nord de la Syrie
Washington a suspendu son aide non létale destinée au nord de la Syrie, à la suite de l’occupation par des combattants islamistes de bâtiments appartenant à l'Armée syrienne libre (ASL) opposée au président Bachar Al Assad, a annoncé mercredi l'ambassade des Etats-Unis à Ankara.
Des sources proches des douanes ont par ailleurs annoncé la fermeture de la frontière du côté turc dans la province de Hatayen en raison d'une recrudescence des combats. Les autorités turques n'ont pas confirmé l'information.
Les rebelles du Front islamique, alliance de six groupes créée le mois dernier, ont pris la semaine dernière le contrôle de bases et d'entrepôts de l'ASL, un réseau d'insurgés souenu par l'Occident, à Bab Al Haoua, à la frontière avec la Turquie.
"A la suite de cette situation, les Etats-Unis suspendent toutes les futures livraisons d'aide non létale dans le nord de la Syrie", a dit un porte-parole de l'ambassade.
Il a précisé que l'aide humanitaire ne serait pas concernée, car elle est distribuée par des organisations internationales et non gouvernementales.
Les Nations unies vont lancer ce jeudi leur premier pont aérien de nourriture et d'aides diverses vers la Syrie, à partir d'Irak et vers le Nord-est kurde, avec l'autorisation des deux gouvernements concernés.
Par ailleurs, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a apporté une aide de secours à plus de 3 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays, a indiqué jeudi Farhan Haq, le porte-parole adjoint de l'ONU.
"L'aide du HCR concerne les 14 gouvernorats de Syrie, et chaque semaine il y a près de 250 camions de plus qui essaiment à travers le pays," a précisé Haq lors de son point presse quotidien, précisant que "le Haut Commissariat a participé à plus de 40 missions inter-agences à travers les lignes de front et dans les zones de conflit."
"Plus de 35% de l'aide du HCR concerne des personnes déplacées dans des 'points chauds' difficiles à atteindre," a ajouté M.Haq

Reuters
Jeudi 12 Décembre 2013

Lu 70 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs