Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les USA accusés d’entamer le capital confiance dans les nouvelles technologies

Les huit géants américains de l’informatique interpellent Obama




Les USA accusés d’entamer le capital confiance dans les nouvelles technologies
Les huit géants américains d’Internet (Microsoft, Google, Apple, Facebook, LinkedIn, Yahoo, AOL et Twitter) viennent d’adresser, lundi dernier, une lettre ouverte au président Barack Obama, et aux membres du Congrès, réclamant une «réforme des pratiques de surveillance» aux Etats-Unis.
Cette lettre ouverte fait suite aux révélations fracassantes d'Edward Snowden, un ancien consultant de l’Agence américaine de sécurité, qui ont sérieusement entamé le capital confiance de ces géants américains des nouvelles technologies, auprès de leurs utilisateurs.  Ces  révélations ont d’autre part dévoilé l’ampleur de Prism, un programme secret de surveillance américain, qui vise des millions de communications électroniques dans le monde
«Nous comprenons que les gouvernements aient le devoir de protéger leurs citoyens. Mais les révélations de cet été ont mis en lumière le besoin urgent de réformer les pratiques gouvernementales de surveillance dans le monde », affirment ces grands groupes américains dans leur lettre ouverte.  Les huit signataires exhortent ainsi les Etats-unis à prendre l’initiative et  à engager des réformes pour que les efforts de surveillance de la part du gouvernement soient transparents, proportionnels aux risques et clairement encadrés par la loi.
Pour sa part, le  vice-président exécutif de Microsoft, Brad Smith, vient de déclarer à l’AFP : « Les gens ne vont pas utiliser une technologie dans laquelle ils n’ont pas confiance. Les gouvernements ont mis en péril cette confiance, et les gouvernements doivent faire en sorte de la restaurer ».
Microsoft a d’ailleurs annoncé, il y a à peine une semaine, qu’il compte désormais chiffrer les données échangées sur son réseau informatique. Et ce en raison « de certaines inquiétudes sérieuses » au sujet de la surveillance instituée par le gouvernement américain. Signalons aussi que Twitter a ajouté, fin novembre dernier, un niveau supplémentaire de sécurité pour rendre plus difficile toute tentative d’espionnage.
C’est dire l’importance accordée par ces huit géants à la sécurisation des données de leurs utilisateurs et leur ferme intention de déployer «les technologies de cryptologie ultimes pour empêcher toute surveillance non-autorisée de nos réseaux  et en passant au crible les requêtes gouvernementales concernant des données des utilisateurs  pour s’assurer qu’elles sont légales et sensées dans leur portée », comme ils l’affirment, eux-mêmes, dans leur lettre ouverte au président américain.
 « Dans de nombreux pays, dit la lettre, la balance a trop penché en faveur de l’État, s’éloignant ainsi  des droits des individus, qui sont garantis par la Constitution. Ceci met en danger les libertés que nous chérissons tous. Cela doit changer ».
Dans la même lettre, ces multinationales demandent au gouvernement américain de « les autoriser à publier le nombre et la nature des requêtes gouvernementales concernant des informations sur les utilisateurs », tout en limitant « leur surveillance à des utilisateurs précis, sur la base de raisons légales, au lieu de collecter en vrac des masses de données de communications ».

Mehdi Ouassat
Vendredi 13 Décembre 2013

Lu 655 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs