Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Sahraouis refusent que des Algériens interviennent en leur nom devant la IVème Commission de l'ONU

Plusieurs pétitionnaires ont exprimé leur mécontentement au sein du siège des Nations unies




Les Sahraouis refusent que des Algériens interviennent en leur nom devant  la IVème Commission de l'ONU
Plusieurs pétitionnaires des provinces du Sud ont fait part de leur étonnement et grand mécontentement, au siège des Nations unies à New York, de la présence massive -en lieu et place d'authentiques Sahraouis des camps de Tindouf- d'Algériens tentant, dans un show désolant, de manipuler la IVème Commission relevant de l'Assemblée générale de l'ONU.
La déception était grande chez les Sahraouis des provinces du Sud, eux, qui espéraient, à la faveur de ces débats, rencontrer les leurs, «demander des nouvelles de nos proches», pour se retrouver face à des interlocuteurs majoritairement algériens, parlant un langage relevant purement de la propagande.
Les pétitionnaires algériens, qui sont intervenus devant cette Commission «ne nous représentent pas, ni représentent les Sahraouis dans les camps de Tindouf», a dit Ahmed Lakhrif, membre de la Chambre des conseillers, dénonçant «cette comédie à l'algérienne».
De fait, sur la trentaine de pétitionnaires supposés représenter les camps de Tindouf, l'on ne verra et écoutera que des Algériens, égrenant le même message de propagande, que l'on entendait, il y a 40 ans, déversant leur discours haineux sur le Maroc avec un zèle et un acharnement qui trahissent la fébrilité et les visées hégémoniques de la nomenklatura algérienne.
Sellami Yarba, président de la Coordination des familles des deux jeunes Sahraouis tués, le 5 janvier dernier, par l'armée algérienne, ne trouve pas de mots assez durs pour dénoncer «cette mascarade».
 «C'est une insulte et un crime de voir des Algériens, toute honte bue, prendre la parole au nom des nôtres! Cela veut-il dire qu'il n'y a plus de Sahraouis dans les camps ou peut-être, est-ce la peur qu'une fois ici, ils rallieront le Maroc!», s'est élevé Yarba devant l'assistance composée d'Etats membres, experts et représentants de think tanks.
Pour un autre pétitionnaire, «cela est la preuve que nos familles sont séquestrées, n'ont pas le droit à la parole ni à la liberté de la circulation».
Mahjouba Daoudi, présidente du Centre Sahara de l'information des études et des recherches à Laâyoune, s'est dite «atterrée de découvrir que ceux qui nous disputent ici même notre conviction unioniste ne sont, malheureusement, pas nos frères et sœurs sahraouis des camps de Tindouf». Et de poursuivre à l'adresse du président de séance de la IVème Commission et des délégations des Etats membres: «Comme vous l'avez constaté vous-même, hier et aujourd'hui (mercredi et jeudi), les pétitionnaires qui portaient le flambeau du séparatisme sont, dans leur écrasante majorité, de nationalité algérienne et n'ont rien à voir avec la région du Sahara».
Plusieurs experts, universitaires et représentants de think tanks, approchés par la MAP, constateront la preuve de l'implication directe d'Alger et de son ingérence dans les affaires d'un pays souverain, elle qui se complait à crier dans tous les forums sa «neutralité». 

MAP
Samedi 11 Octobre 2014

Lu 1556 fois


1.Posté par said le 11/10/2014 09:56
C est une bonne avancée ,vue que le drs n a rien a voir avec nos sahrouis marocains.

2.Posté par mahmoud le 11/10/2014 10:30
Pauvre drs ,ils n ont plus d idées pour déstabiliser le maroc,ils se ridiculisent sans cesse.
Un pays sans dirigeant ou presque ,une diplomatie algérienne qui ne sait plus ou donner de la tête ,des divisions a l intérieure du régime ect.....une vrai cacophonie .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs