Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Sages de l’Afrique saluent les efforts de médiation du Président du Faso




Réunis depuis le 4 juin dernier à Ouagadougou dans le cadre d’une retraite, le groupe de Sages de l’Union africaine a eu le 5 juin 2012, une séance de travail avec le Président du Faso, Blaise COMPAORE. L’objectif de cet échange interactif, sur le présent et l’avenir du continent africain, avec Blaise COMPAORE, vise à l’accompagner dans ses efforts de médiation en vue de trouver des solutions pacifiques aux crises qui secouent certaines parties du continent. Une volonté mue par l’intérêt que suscite, au niveau des instances internationales et africaines, le style Compaoré dans les différents sentiers de la recherche de la paix, en Afrique et ailleurs.
Réagissant à la suite de ses échanges avec les Sages de l’Afrique, Blaise COMPAORE a indiqué qu’ils sont : « disponibles pour la construction de la paix, car c’est une valeur essentielle et fondamentale pour l’Afrique ». Aussi, les Sages ont manifesté leur mobilisation, aux côtés du Président du Faso, pour la « création d’un réseau des organisations qui soutiennent cet objectif afin de mettre au service de tous les peuples épris de bien-être, les expériences et les succès africains en matière de médiation, de recherche de la paix, par le dialogue… ».
Rencontre du donner et du recevoir, l’entretien a également permis au Président du Faso de porter à la connaissance des Sages, une évaluation de la situation sociopolitique de la sous-région. Le cas malien a notamment retenu l’attention des participants à la rencontre de Ouagadougou. Blaise COMPAORE a saisi l’occasion pour saluer l’engagement des Sages qui, a-t-il dit, « sont des hommes et des femmes construisant la paix, sur le continent, avec beaucoup de détermination,
d’humilité ».
« Leurs contributions, avis et suggestions dans la conduite des négociations sur la crise malienne sont très utiles car ils sont très attentifs sur l’évolution de cette crise », a reconnu le Président du Faso.
Les Sages ont fortement recommandé que l’expérience du Président Blaise Compaoré en matière de médiation pour la paix en Afrique et dans le monde, soit consignée dans les livres, aux bénéfices des générations présentes et futures.

Libé
Jeudi 7 Juin 2012

Lu 217 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs