Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Rguibat Souaâd dénoncent la répression dans les camps de Tindouf

Le Groupe socialiste du Parlement européen annule sa visite




Les Rguibat Souaâd  dénoncent la répression dans les camps de Tindouf
Nouveaux revers pour le Polisario. La répression aveugle des manifestations pacifiques dans les camps traduit le profond désarroi de ses séides dont la propagande fallacieuse voulait faire accroire que les violations des droits de l’Homme au Sahara avaient pour cadre nos provinces du Sud et non celles du Sud algérien.
La tribu de Rguibat Souaâd vient de dénoncer la violence avec laquelle les milices du Polisario affrontent les manifestants sahraouis qui avaient organisé les 23 et 24 janvier un sit-in devant le siège du Haut-commissariat aux réfugiés pour protester contre les violations des droits de l’Homme commises dans ces camps.
La tribu a également plaidé pour la libération des personnes arrêtées et la restitution de leurs biens spoliés par les séparatistes, appelant les organisations internationales à soutenir les séquestrés des camps de Tindouf et à intervenir pour mettre fin aux violations incessantes de leurs droits.
Depuis la mi-janvier, plusieurs centaines de Sahraouis membres de la tribu des Rguibat multiplient, en effet, des protestations contre la direction du Front Polisario. Ces manifestations ont culminé avec l’occupation, les mêmes jours,  du siège de la sécurité du campement dit « Smara », selon le site « Le Courrier Stratégique ». 
Citant des sources sécuritaires algériennes, le magazine électronique basé à Paris précise que la révolte a été durement réprimée par le Polisario. Plusieurs manifestants ont été blessés et des éléments du Polisario ont également été atteints, alors que des véhicules ont subi d’importants dégâts à cause de la violence des accrochages, selon des sources bien informées à Tindouf.
Cette réaction brutale s’explique par la peur du chef du Polisario de se voir publiquement désavoué par les  manifestations, alors que Christopher Ross entamait sa tournée dans la région.
 La répression qu’il a personnellement ordonnée contre des Sahraouis appartenant à sa propre tribu, fut un signal adressé aux hauts gradés du DRS pour leur signifier sa détermination à écraser toute velléité de révolte, expliquent les mêmes sources. 
De fait, alarmés par l’ampleur des protestations, les services secrets algériens qui ont la haute main sur les camps de Tindouf, redoutent que la  contagion touche d’autres tribus. Surtout que de nombreuses femmes avaient  rejoint les manifestants dans le camp de protestation installé devant le siège du HCR à Tindouf.
Autre revers subi par le Polisario : une délégation du Groupe socialiste et démocrate du Parlement européen (PE) a annulé, pour la deuxième fois, en fort peu de temps, la visite qu’elle devait effectuer à Tindouf où elle voulait se rendre et se réunir avec qui elle voulait et sans que le Polisario n’intervienne dans ses choix ou ne lui impose des interlocuteurs au lieu et place de ceux qu’elle aura choisis.
Certes le motif invoqué par elle, à savoir le non octroi par les autorités algériennes d’un vol spécial “Alger-Tindouf” est diplomatique, mais la réponse du soi-disant ministre délégué pour l’Europe, représentant du Front Polisario auprès des institutions européennes, Mohamed Sidati, l’est moins dans ce sens où elle traduit la totale dépendance de la clique de Mohamed Abdelaziz de l’Algérie puisqu’il n’a rien trouvé d’autre pour la contrer que le fait qu’«il existe plus de cinq vols par semaine reliant Alger à Tindouf» et qu’il a, en filigrane, attesté de la victoire des sahraouis unionistes.
Il a, en effet, estimé que les «pro-Marocains  veulent faire échouer cette visite» et «détourner la délégation de sa mission» dans l’objectif de la compromettre. Ce qui fut fait si l’on tient compte du fait que le Polisario escomptait l’utiliser pour conforter sa propagande que tout le monde sait en perte de vitesse depuis fort longtemps.
 

Ahmadou El-Katab
Vendredi 31 Janvier 2014

Lu 2014 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs