Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Rencontres des cinémas arabes font la part belle aux jeunes cinéastes

Le réalisateur Faouzi Bensaidi honoré à Marseille




Les Rencontres des cinémas arabes font la part belle aux jeunes cinéastes
L’Association Aflam organise, du 8 au 13 avril 2014 à Marseille, les 2èmes  Rencontres internationales des cinémas arabes, en partenariat avec le MUCEM et la Villa Méditerranée. Une occasion pour le public de (re)découvrir les films arabes les plus marquants de ces deux dernières années.
La première édition, en 2013, inscrite dans le cadre de Marseille capitale européenne de la culture, a connu un vif succès en réunissant 5000 spectateurs, des films issus de 15 pays et une soixantaine de réalisateurs et professionnels. Portée par ce succès et dans le cadre de la continuité, la deuxième édition donne une large place aux talents émergents, avec la participation de cinéastes de grande notoriété. L’objectif étant de faire connaître au grand public les cinématographies des pays arabes, en particulier celles portées par de jeunes réalisateurs. Ainsi que de créer une dynamique et des liens durables entre les réalisateurs, les publics et les acteurs culturels du monde arabe.
Deux talentueux réalisateurs, mondialement reconnus, seront, par ailleurs, honorés lors de cet événement. Il s’agit du Marocain Faouzi Bensaidi, dont le dernier opus, Mort à Vendre, a été salué par le grand cinéaste américain Martin Scorsese. Quant au second, il vient du Tchad et s’appelle Mohammed Salah. Il est derrière le film Un homme qui cire, primé au Festival de Cannes par le Prix du jury.
En plus de la projection d’un bon nombre de films de ces deux invités d’honneur, d’autres films seront à l’affiche, à l’occasion desdites Rencontres. Notamment Omar, de Hany Abu-Assad et Goodbye Morocco de Nadir Moknèche. 
À travers la sélection de cette seconde édition, se confirme ainsi l’émergence d’une  nouvelle génération de créateurs sur la scène des cinémas arabes, à découvrir en particulier dans une section particulière : « Jeunes talents ».
 Invités aux Rencontres pour présenter leurs films, les jeunes réalisateurs croiseront, par ailleurs, leurs questionnements avec ceux des professionnels du cinéma de la région durant les Matinales. L’une d’elles traitera des nouvelles formes artistiques de ces cinémas, une autre des réseaux de diffusion alternatifs qui se font jour pour permettre à ces films souvent ignorés des distributeurs de trouver leur public.
Par ailleurs, des tables rondes sont au programme de ce Festival, ainsi que trois ateliers thématiques. Le premier porte sur un atelier de réalisation d’un court métrage, encadré par Youssef Chebi, jeune cinéaste tunisien. Ce court métrage sera projeté à la fin des Rencontres. Un deuxième  est dédié à l’écriture et aux critiques. Lesquelles seront publiées dans le Quotidien des Rencontres. Et le troisième est un atelier de programmation composé d’animateurs des centres sociaux, de professeurs et de membres de l’Association Aflam. Ils assureront la présentation du film  Grigris et l’animation d’un débat après sa projection.


Mehdi Ouassat
Jeudi 10 Avril 2014

Lu 2338 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs