Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Maures de la Corse et les Corses musulmans




Les Maures de la Corse  et les Corses musulmans
Sur les traces de la présence arabo-berbère dans la Provence française, encore plus dans le Sud au milieu de la Méditerranée, deux symboles témoignent d’une manière visible et forte de cette présence des Maures ailleurs que sur les terres d’Andalousie. Ces deux symboles sont le drapeau corse avec sa tête de Maure et le drapeau de la Sardaigne italienne avec les 4 têtes de Maures.
 
Les Maures en Corse
Le drapeau corse qui représente une tête de Maure avec une bande sur le front, sur fond blanc, a été adopté comme drapeau officiel de la République corse suite à l’indépendance de l’Ile vis-à-vis de la République de Gênes en 1755, bien que cette indépendance fût de courte durée puisque la France racheta l’île en 1778, auprès de la République de Gênes. Cependant, l’emblème corse avec la tête de Maure remonte à une période plus ancienne. Une légende digne de foi révèle que l’origine de l’emblème est en relation directe avec l’invasion sarrasine: des Arabo-berbères et des Espagnols convertis. La tête est donc celle d’un soldat maure décapité par des soldats corses lors d’une bataille et empalé dans une pique pour effrayer l’ennemi et symboliser la victoire.
 Les historiens parlent d’une présence musulmane en Corse de près de 9 siècles occultée jusqu’à présent, du 8 au 17ème siècle. Ils rapportent que beaucoup de Corses se seraient convertis à l’islam et qu’on a surnommés ‘’les Barbaresques’’ dont certains ont émigré au Maghreb du 14ème au 16ème siècle, pour exercer différentes activités, notamment dans la fonction publique en Algérie et en Tunisie, lors de la présence ottomane.
 
Les Maures 
en Sardaigne
Plus au Sud, pratiquement au Nord de la Tunisie, autre île magnifique de la Méditerranée: la Sardaigne italienne. Sa position stratégique au milieu de la Méditerranée servait de pont maritime entre l’Afrique et l’Europe. Elle a fait l’objet de convoitises et d’invasions (phénicienne, carthaginoise, romaine..). Son intérêt n’a pas échappé non plus aux Arabo-berbères à l’apogée de leur puissance au 11ème siècle. Le drapeau de la Sardaigne porte encore aujourd’hui le témoignage de cette époque. Il est à l’identique du drapeau corse, puisqu’il représente 4 têtes de Maures, et symbolise la victoire sur les Sarrasins installés sur les côtes de la Sardaigne, notamment lors de la grande bataille menée en 1014 par une coalition armée chrétienne contre le chef de guerre et roi arabe Museto au cours de laquelle, ce dernier perdit Cagliari.
 
Le retour des 
Sarrasins en Corse
En octobre 1943, la Corse a connu l’arrivée de nouveaux Arabes. Quelques milliers de goumiers marocains arrivés de l’Atlas, ont débarqué sur les côtes corses. En l’espace de trois semaines, de vaillants guerriers berbères sont venus à bout de 4 régiments allemands, libérant ainsi le premier département français de l’occupation des armées italiennes et allemandes.
 Pour ceux qui ont survécu à l’assaut, ils sont rentrés chez eux, sans rien demander. 

Par Hamid Soussany
Mercredi 21 Mai 2014

Lu 1664 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs