Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Marrakchis ont eu le dernier mot

KACM-WAC : 2-0




Les Marrakchis ont eu le dernier mot
Pour le compte de la quatrième journée du Championnat national de football Elite 1, le Kawkab de Marrakech a  disposé de son adversaire du jour, le WAC, par deux buts à zéro au Grand stade de Marrakech. Un match qui a drainé les grandes foules du fait qu’il représente pour plusieurs supporters un clasico d’un genre particulier. En effet, cette rencontre était importante car les  deux équipes ont subi la défaite lors de la dernière journée, et ce match constituait une occasion pour chacune d’elles de se réconcilier avec son public. Pour ce qui est du match, dès son entame, les locaux ont bénéficié d’un penalty que l’arbitre Jayed n’a pas hésité à siffler à la 20e seconde de jeu suite à une faute sur Jamal Brarou. Ouchrif s’en est chargé et a donné l’avantage aux siens. La riposte des Casablancais ne s’est pas faite attendre, mais les poulains de Talib, n’ont su tirer profit d’aucune occasion. En seconde période, alors que tout le monde s’attendait à une réaction des Rouges, Nadir Lamyaghri a commis l’irréparable et offert aux Marrakchis, à la 68e minute, suite à un tir anodin de Harouach, le deuxième but de la rencontre. Une défaite qui sonne l’alarme chez le WAC. A noter que si les joueurs wydadis ont déçu par leur prestation, le public qui a fait le déplacement à Marrakech estimé à quelque sept mille spectateurs, mérite beaucoup de considération, car il a fait preuve tout au long de la partie d’une maturité exemplaire.  
Au terme de ce match, Abderrahim Talib, très déçu par la défaite, regrette que les deux buts soient le résultat de fautes défensives, ajoutant qu’il savait que le match ne serait pas facile pour aucune des deux formations du fait qu’elles ont perdu leur dernier match, que le but concédé dans les premières secondes de jeu a démoralisé ses joueurs, que les blessures et l’absence de certains éléments ont aussi pesé lourd sur le groupe, et que conscient de la situation et du travail à faire, il tachera, avec son staff, d’y remédier.
De son côté, Hicham Dmii a reconnu que le but marqué au début du match a eu un impact positif sur ses joueurs qui, grâce à leur combativité et leur persévérance, ont remporté les trois points de la rencontre. Et comme à son habitude, il a tenu à exprimer ses remerciements et sa gratitude au public qui l’a soutenu aussi bien la semaine passée à El Jadida qu’à Marrakech.

Khalil Benmouya
Mardi 1 Octobre 2013

Lu 247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs