Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Marocains, friands invétérés de télévision

Près de la moitié des Marocains regardent la télévision chaque soir




Les Marocains, friands invétérés de télévision

Le Marocain, quand il ne travaille ni à l’extérieur ni à son domicile, préfère, en général, soit regarder la télé, soit prier ou faire la sieste. C’est ce qui ressort, en tous cas, dans une partie de la dernière enquête nationale sur l’emploi du temps au Maroc, récemment dévoilée à Rabat, du Haut-commissariat au plan (HCP). Ce dernier s’est, ainsi, intéressé aux différentes activités qui meublent le temps libre des Marocains à l’instar de la télévision, le sport, la lecture, ainsi qu’à la sociabilité (réceptions, conversations, vie civique, bénévolat…) et, in fine des pratiques religieuses (prière, ablutions, etc.).
Résultat des courses, le HCP a constaté, à travers ses investigations, que six occupations concentrent plus de 84% du temps disponible des Marocains. Temps libre qui, soit dit en passant, est de l’ordre de 6H40min par jour soit 28 %. Pour une répartition plus globale, il s’agit, de 19% consacré au temps loisirs (4 H 32 mn), 5% à la  sociabilité (1 H 09 mn) et 4% pour les pratiques religieuses (59mn).
Dans la catégorie loisirs, figurent, entre autres, télévision (2h14mn), sieste (43mn), oisiveté (38mn) et dans celle de la sociabilité, il s’agit notamment des conversations (37mn) et réceptions et visites (26mn).  
La même source souligne que le temps libre des enfants âgés de 7 à 14 ans est de 6h57mn et est de 8h37mn pour les personnes âgées de 60 ans et plus. Aussi, les citadins y réservent 28mn de plus que les ruraux. 
Dans la foulée, l’enquête du HCP révèle que les Marocains, d’une manière générale, réservent, outre les 2h14mn de leur journée soit 33,6% de leur moment disponible à regarder les programmes de la télévision; 14,8% soit 59 mn, aux pratiques religieuses et le reste où le sport et la lecture ne représentent chacun que 2 mn, étant partagé entre sieste, fréquentation de cafés, oisiveté ou mondanités entre familles ou amis et autres activités. La fréquentation des cafés, constate le sondage, est l’occupation de prédilection des hommes. Et tandis qu’1% seulement des femmes passent une partie de leurs loisirs dans ces lieux, ce sont 25% des hommes qui y restent en moyenne 1h54 mn par jour.
Par ailleurs, le sondage met en exergue le pêché mignon des Marocains qui reste la télévision, et ce sur toute la journée avec une nette concentration le soir. En décodé, à 7 heures du matin, près de 15% des Marocains âgés de 15 ans et plus, au nombre de 3,5 millions, sont devant le petit écran. A 13 heures, cette proportion atteint près de 19% (4,5 millions de citoyens). Le soir, la part des téléspectateurs atteint son pic à 20 heures et demie où près de la moitié des Marocains regardent la télévision. Ce pourcentage ne commence à baisser qu’à partir de 21 heures et demie pour atteindre près de 31% à 23 heures. Ensuite, la part de téléspectateurs atteint 19% à 23 heures et demie et 13% à minuit. Quant aux petits chérubins, quand ils ne passent pas en moyenne 3h de leur journée à regarder la télévision (43,6% de leurs temps disponible), la pratique des jeux leur mobilise près de 2h, avec une heure de plus pour les garçons que les filles.
L’évolution de l’emploi du temps de la femme marocaine entre 1997 et 2012 faisait également partie des priorités du HCP. Le dernier sondage a permis de constater, ainsi, que les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans consacrent plus de temps aux études (32mn de plus) et moins de temps aux tâches domestiques (25 mn de moins). Le temps domestique a diminué aussi de 32 mn chez les femmes au foyer en milieu rural et d’une heure pour les actives occupées urbaines. Pour ce qui est de leur temps libre, il est passé de 5h01mn à 5h07mn pour la femme citadine et de 3h22mn à 4h22mn pour la femme rurale.
Autre fait marquant, ajoute l’enquête, la  part des femmes pratiquant une activité religieuse a augmenté de 47% à 68%, et le temps moyen par jour qu’elles y consacrent s’est élevé passant de 27mn à 48mn. Pavé dans la mare, la femme marocaine, active ou au foyer, a moins de temps libre pour se reposer et consacre plus de temps à la réalisation des tâches ingrates. Assurément, il s’agit là d’un vrai parcours du combattant, ou dans ce cas figure, de combattantes !
 

Meyssoune Belmaza
Lundi 3 Novembre 2014

Lu 579 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs