Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Marocains dans la première guerre




L’historiographie marocaine souffre d’un grand    vide en matière d’écrits couvrant la période de la    première guerre mondiale. Le chercheur Mohamed Bekraoui,    spécialiste dans l’histoire moderne du pays, vient de    publier aux éditions Annajah (2009) un nouvel intitulé    “Les Marocains dans la Grande guerre     1914-1919 » relevant des publications de la    commission marocaine de l’Histoire    militaire.
Parmi les grands objectifs de ce travail    scientifique, décliné en 399 pages, reste d’exposer le    rôle du Maroc et l’ampleur de sa contribution, aux    côtés de la France, en termes de contingents de soldats  et de main-d’œuvre ou des biens du pays. Mais le    plus important était de rappeler le contexte de cette    participation. C’est-à-dire, dresser la situation du    Maroc avant cette guerre. Le moyen est bien évidemment une    analyse détaillée du Maroc nouvellement occupé et soumis    à l’administration Lyautey qui a décidé de vider    l’œuf sans briser la coquille, selon les propos de Jean-Louis Miège. Il s’agit, en d’autres termes, de vider le    pays de son potentiel humain et de ses biens économiques,    sans pour autant perdre son contrôle.
Le chercheur a accompagné cette participation à    travers toutes ses étapes, ses fondements et son impact à    tous les niveaux. Il s’est également attardé, chiffres    à l’appui, sur la nature et l’ampleur de cette    participation (soldats, main-d’œuvre, argent, mines…),    et a poursuivi l’analyse de son impact sur le plan    interne, en raison de la crise socio-économique engendrée et au niveau  externe, sur la mesure où il s’est    arrêté sur la situation des soldats marocains sur  tous    les fronts de lutte, ainsi que les conditions dans    lesquelles travaillent les ouvriers marocains en France,    ayant contribué à faire évoluer leur prise de conscience    syndicale et politique.      Bekraoui est  parvenu par la suite à décrire    l’état du Maroc après la première Grande guerre, et    s’arrête sur quelques aspects de la résistance marocaine    face à l’occupation française dans le milieu rural,    notamment les environs de Taza et Tafilalt, ainsi que    l’émergence de la prise de conscience patriotique dans    les villes. Il s’agit donc d’une étude approfondie,    méticuleuse de l’état du Maroc d’après la convention    du protectorat signée le 30 mars 1912 et comment, en tant    que nouveau pays colonisé, il a été contraint de mettre    ses ressources matérielles et humaines à la disposition et    au service de la métropole.      Mohamed Bekraoui nous apprend ainsi, à travers son    ouvrage, que de ces moments d’occupation, de    confiscation  et d’actes de    corvée émerge la culture de lutte et de résistance.
Les soubassements du rejet de cette réalité, dans les    milieux urbains et  ruraux se sont étendus pour que cet    ouvrage soit érigé en témoignage sur des étapes    majeures de l’histoire de complémentarité et de synergie    dans la lutte nationale au Maroc entre un monde rural qui    résiste et une ville qui proteste.      Dans sa préface, le professeur Jean-Claude Allain    affirme que « ce gros livre…est un monument qu’il    sera difficile de contourner avant des années, et il    s’imposera donc à toute recherche sur la Grande guerre et    ses suites immédiates au Maroc ».
 
* Faculté des lettres Aïn Chok,    Casablanca           


Tayeb Bayyad *
Lundi 21 Décembre 2009

Lu 303 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs