Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Marocains broient du noir mais gardent espoir


Avec un moral au plus bas, ils demeurent les plus enthousiastes
de la région Mena



Les Marocains broient du noir mais gardent espoir
Les Marocains doivent s’estimer heureux. Avec un moral au plus bas, ils sont les seuls à ne pas perdre la tête dans la région Mena (Moyen-Orient Afrique du Nord).  Bien que contraints de broyer du noir sous les coups de butoir d’un quotidien que les mesures antisociales du gouvernement Benkirane rendent de moins en moins supportable,  les Marocains  sont, en effet, les mieux lotis en termes de confiance économique d’entre les autres peuples de cette région.
Bien que leur confiance n’ait pas cessé de se dégrader depuis plus de deux ans et que l’indice de confiance  des ménages ait  frôlé de nouveau son plus bas historique durant le deuxième trimestre,  le Maroc demeure le seul pays de la région qui présente un indice positif (+20) en matière de confiance économique des consommateurs, selon l’enquête du Centre de recherche de l’organisation Gallup.
Cette région enregistre le plus mauvais score au niveau mondial. Hormis les pays membres du Conseil de coopération du Golfe, tous les autres pays de la région Mena ont vu leurs scores chuter significativement par rapport à l’indice de 2012, indique cette enquête rendue publique mercredi dernier.
Ce maintien du Royaume, qui avait reçu la plus haute cote de confiance économique en 2012 avec 19 (+1 différence par rapport à 2013), n’est pourtant pas le résultat des politiques économiques adoptées par l’actuel Exécutif, mais surtout de la stabilité politique dont bénéficie le Maroc.
La preuve en est que la dégradation de la situation des autres pays de la région résulte essentiellement des troubles politiques, notamment, à cause du conflit en Syrie et de l’instabilité politique en Egypte. L’ensemble de la région a perdu 16 points dans le classement, avec des scores de -40 pour l’Egypte, -18 pour la Syrie et -16 pour le Yémen. 
L’étude réalisée par ce centre basé à Washington, fait ressortir que le Liban et l'Egypte ont l'indice de confiance économique des consommateurs le plus faible dans la région (-71 et -70 respectivement), suivis par la Syrie (-54).
L'indice Gallup, qui est la résultante de la combinaison des réponses à deux questions posées aux sondés : la première  porte sur l'évaluation que le sondé fait de l'économie de son pays aujourd'hui, et la deuxième concerne l'évolution positive ou négative des conditions économiques du pays dans le futur, montre que le 1/5 des interviewés de la région Mena, soit 20%, ont qualifié d' «excellentes» ou de «bonnes» ces conditions alors que 46% ont affirmé qu'elles étaient «mauvaises».
Grosso modo, l’étude fait observer que l'indice de confiance économique dans la région Mena a baissé de 16 points entre 2012 et 2013 pour s'établir à -33 en raison notamment de la guerre civile en Syrie. Cette région est celle qui enregistre le plus fort recul comparé à d'autres régions du globe.
Pour ce qui est des perspectives, l’indice Gallup fait ressortir que le moral des sondés vis-à-vis des prochaines années est au plus bas. Selon la même source, «plus de la moitié des sondés (56%) estiment que les perspectives économiques vont se dégrader alors que seuls 23% pensent le contraire».
Cet indice qui sonde les opinions des citoyens à travers le monde sur des questions clés comme l'emploi et l'économie, montre qu’à l'échelle mondiale, «la confiance est restée soutenue et la plus élevée en Asie, avec un score de l'indice de 28. En plus de l'Asie, les scores de l'indice ont été positifs dans l'ex-Union soviétique (3), les Amériques (1), et l'Afrique subsaharienne (1). L’Afrique subsaharienne a connu la plus forte augmentation dans sa lecture de l'indice entre les années, grimpant de 10 points de son score de 2012. La confiance en Union européenne est restée stable, mais encore la plus négative dans le monde à -36.  
 
 
 

M. T
Jeudi 21 Août 2014

Lu 455 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs