Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les MRE des Pays-Bas déplorent l’indifférence du gouvernement marocain


Projet de loi hollandais sur la territorialité des allocations familiales



Les MRE des Pays-Bas déplorent  l’indifférence du gouvernement marocain
La pilule n’arrive toujours pas à passer. Depuis que le gouvernement hollandais a décidé de réduire de 40% les pensions des retraités MRE et de leurs ayants droit à compter de janvier 2013, l’affaire fait encore des remous. Ces mesures unilatérales qui s'inscrivent dans le cadre des politiques néolibérales, ont suscité un tollé de protestations en Hollande même et de plus en plus au Maroc. A l’instar d’autres composantes de la société civile, le Centre euro-méditerranéen migration et développement (EMCEMO) s’est saisi de l’affaire et agit sur tous les fronts. Rencontres,  contacts, entre autres, les responsables de cette ONG ont frappé à toutes les portes afin de faire entendre leur voix. C’est dans ce cadre qu’ils ont organisé hier à Rabat une conférence de presse afin de mettre la lumière sur l’évolution de l’affaire et d’attirer, par la même occasion, l’attention des autorités sur l’urgence des mesures à prendre.
Dans une déclaration à Libé, Abdou Menebhi, président du Centre euro-méditerranéen migration et développement a déploré d’emblée l’indifférence affichée par le gouvernement marocain par rapport à ce dossier. Une position qui en dit long sur l’attitude des autorités concernant les MRE. En effet, ces derniers déplorent le fait qu’on ne voie en eux que des pourvoyeurs de devises et non des citoyens à part entière. Et pourtant, l’heure est grave car, d’après M. Menebhi, la loi qui a porté sur des diminutions substantielles (40%)  du  taux de certaines prestations sociales n’a pas eu beaucoup de mal à être mise en œuvre,  depuis le 1er janvier 2013. Elle concerne non pas  les retraités retournés au Maroc, mais  les ayants droit de personnes décédées et qui sont restées ou sont retournées au Maroc. Il s'agit en l’occurrence de pensions pour les survivant(e)s et d’allocations familiales, qui ne sont plus payées au taux en vigueur en Hollande, mais à un taux inférieur, correspondant au coût de la vie dans le pays d'origine. « Et pourtant cette décision va à l’encontre de la convention qui existe entre le Maroc et les Pays-Bas depuis 1972», nous a expliqué M.Menebhi. Et d’ajouter : «Mais le pire reste à venir. En effet le gouvernement hollandais va plus loin. Il a présenté devant la première Chambre du Parlement hollandais un projet de loi intitulé "Arrêt de l'exportation des allocations familiales". En d'autres termes, il ne s'agit plus seulement d'une diminution de 40 %, mais de leur suppression totale. Si cette loi passe, c’est la suprématie de la loi du plus fort qui aura le dernier mot. Il faut s’attendre à ce que cette décision provoque un effet domino dans les autres pays européens. Fort heureusement, le Conseil constitutionnel hollandais a été saisi de l’affaire.
Le président du Centre appelle donc le gouvernement marocain à réagir avec véhémence contre l’application de cette seconde mesure. « Experts et spécialistes en matière d’immigration dénoncent ce genre de mesures discriminatoires et contraires à toutes les conventions internationales ».  Il y va de la crédibilité du gouvernement qui devrait considérer la diaspora marocaine comme l’une des ses priorités. Et c’est ce que stipule bel et bien la nouvelle Constitution comme le rappelle M. Menebhi. D’autant que, bon nombre de ses  articles veillent à préserver les droits des MRE. Mais encore faut-il l’appliquer. Et c’est là où le bât blesse.

Libé
Jeudi 28 Mars 2013

Lu 1297 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs