Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Khouribguis enfoncent les Meknassis


Mécontentement
des téléspectateurs d’Arriyadia qui n’a pas retransmis le match en direct



Les Khouribguis enfoncent les Meknassis
En match comptant pour la dernière journée, de l’aller, du Botola Pro Elite 1, l’Olympique Club de Khouribga a reçu, au complexe OCP, devant quelque 2000 spectateurs, le CODM de Meknès.
Les deux formations affichent les mêmes ambitions, quitter la zone de turbulences. Le match s’est soldé par la victoire des Phosphatiers sur un score sans appel, trois réalisations à une.
Dès le coup d’envoi, les locaux se portent à l’attaque en exerçant un pressing constant sur une défense des visiteurs bien regroupés autour du portier Amssa. Mais, contre le courant du match, suite à une contre-attaque des Codémistes qui obtiennent une frappe de balle arrêtée (26’), Benkassou saute plus haut que les défenseurs khouribguis et d’un superbe heading bat imparablement El Allouch. Les Phosphatiers ripostent illico, quatre minutes après par le biais du vétéran Treiki qui met les pendules à l’heure, suite à un coup franc bien botté par Nafei. La vivacité des Khouribguis empêchent les hommes de Lamrini  de développer leur jeu. Les occasions vont être créées, cependant loupées d’une manière lamentable.
Au deuxième half, les protégés de Sahabi se montrent  de plus en plus organisés et portent le danger au camp adverse à maintes reprises. En effet, à la 48’, Akhmiss double la mise pour les siens au bonheur des supporters khouribguis. Bien encouragés par le public, les Phosphatiers dominent leur adversaire et l’acculent à la bévue. Ainsi, les amis de Treiki obtiennent-ils un penalty que Rquioui transforme avec succès (62’). Cette troisième réalisation est une douche écossaise pour les nombreux spectateurs qui se sont déplacés à la capitale des phosphates pour épauler leur équipe. Les représentants de Meknès baissent la garde et subissent les assauts des attaquants khouribguis. A quelques minutes de la fin du match, l’arbitre accorde un deuxième pénalty à l’OCK, qui est loupé par le défenseur Nafei. Les Meknassis sont incapables de donner la réplique à une équipe de l’OCK dans un grand jour.
Par sa maîtrise tactique, l’OCK s’est adjugé une victoire méritée et rassurante, par contre le CODM rentre à la maison bredouille.
Il est à noter le mécontentement des téléspectateurs de la chaîne sportive Arriyadia qui n’a pas retransmis le match OCK / CODM en direct, alors qu’il était programmé à 19H00 GMT.    
A l’issue de ce match, Fouad Sahabi, coach de l’OCK, a déclaré : « Le match contre le CODM était très difficile, car c’est une équipe qui souffre  faute de résultats positifs, mal classée et en quête des trois points. En première période, mes éléments ont raté beaucoup d’opportunités par manque de concentration. Toutefois, au second half, on a joué avec quatre attaquants en pointe et on a pu scorer. Mes joueurs ont appliqué les consignes à la lettre, je les remercie. »
Quant à Youssef Lamrini, coach du CODM, il a refusé d’assister au point de presse.  No comment.

Chouaib Sahnoun
Lundi 7 Janvier 2013

Lu 437 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs