Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Khouribguis enfoncent les Hoceimis




Les Khouribguis enfoncent les Hoceimis
Au Complexe OCP, pour le compte de la 18ème journée du Botola Pro Elite 1, l’OCK a reçu le CRA. Quelque 700 mordus de la balle ronde ont bravé le froid glacial et se sont déplacés pour assister à un match de niveau moyen, surtout en première période, qui s’est soldé par la victoire des locaux sur le score de deux buts à zéro.
Lors de la dernière journée, les Phosphatiers ont battu les représentants de la ville ocre par une réalisation à zéro, par contre, les Rifains se sont contentés du match nul face au HUSA deux buts partout.
Les deux équipes affichaient des ambitions diamétralement opposées. Les locaux étaient décidés à gagner pour s’approcher du leader le WAC. Les visiteurs, mal lotis, luttent pour sortir de la zone de turbulences.
La partie qui débuta lentement n’atteignit jamais le top niveau. En effet, les visiteurs, très organisés en défense autour du gardien Lahlafi, réussirent à neutraliser les rares actions des locaux en se contentant de contre-attaques menées par le seul joueur en pointe, Aboutalbi. Privés d’un meneur de jeu, les locaux ont essayé d’imposer leur rythme en monopolisant la balle en milieu du terrain afin de surprendre le keeper hoceimi par des tirs de loin. Ainsi, les véritables occasions de buts furent-elles rares de part et d’autre. La 29’, vit la sortie hasardeuse d’El Borkadi qui a failli coûter cher à l’OCK, suite à une pichenette d’Aboutalbi. La riposte vint de la reprise de tête de Bezghoudi (33’) qui passa non loin de la cage rifaine. Ce n’était que partie remise, puisque suite à un coup franc, Tiberkanine passa la balle à Dardouri, ce dernier servit le défenseur Bakayoko qui ne laissa aucune chance au portier Lahlafi (39’).
A la reprise, menés à la marque, les coéquipiers de Moubaraky sortirent de leur réserve et passèrent à l’attaque. Leur pressing constant a failli porter ses fruits à deux reprises; par le biais de Saidi (52’) dont le coup de tête fut arrêté par Bourkadi et Moubaraky dont le tir passa au-dessus des bois (55’). Dix minutes après, suite à un assaut en force, Tiberkanine lança Simpara, celui-ci servit Dardouri sur un plateau d’argent, qui doubla la mise pour les siens (65’). Ce deuxième but libéra les Phosphatiers et assomma les Hoceimis qui se replièrent en défense de peur d’encaisser d’autres buts. Le coach Madih procéda à des changements qui n’apportèrent guère le résultat escompté.
Grâce à cette victoire, l’Olympique glane les trois précieux points de la rencontre et se hisse à la deuxième place à côté du KACM. Par contre, les hommes de Madih doivent se rebiffer avant qu’il ne soit trop tard. 

Chouaib Sahnoun
Mardi 10 Février 2015

Lu 228 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs