Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Jeux olympiques de plus en plus coûteux




Les Jeux olympiques de plus en plus coûteux
Le président du CIO a rejeté lundi l’idée selon laquelle l’organisation des Jeux olympiques coûtait de plus en plus cher, argument employé en Norvège pour torpiller une candidature aux Jeux d’hiver de 2022.
“Une impression erronée voudrait que les Jeux olympiques coûtent de plus en plus cher. Des chiffres circulent, hypothétiques pour ce qui est Sotchi, et qui sont simplement faux et conduisent aux mauvaises conclusions”, a déclaré Thomas Bach à Oslo.
“Du point de vue du budget opérationnel, les Jeux de Sotchi n’ont pas coûté plus cher que les Jeux de Vancouver et ils finiront, comme les autres Jeux, sur un profit opérationnel”, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.
Le président du CIO était venu vérifier en Norvège l’état d’avancement des préparatifs aux JO d’hiver de la jeunesse, qui se tiendront en 2016 à Lillehammer, ville qui avait accueilli les derniers JO norvégiens en 1994.
Sa visite survient alors que d’énormes obstacles se sont dressés dans le pays sur la voie d’une candidature d’Oslo aux JO d’hiver de 2022, pourtant donnée d’abord favorite.
Un des deux partis de la coalition au pouvoir, le parti du Progrès (droite populiste), s’est prononcé début mai contre une telle candidature et contre l’octroi de garanties financières de l’Etat à Oslo, amoindrissant fortement les chances que le projet aboutisse.
D’autant que l’opinion publique du pays protestant, effrayée par les fastes de Sotchi, est très majoritairement hostile à une candidature: 60% contre et 35% pour, selon un sondage paru la semaine dernière.
“Vous ne pouvez pas intégrer dans le coût des Jeux le fait que, pour un village olympique, vous construisiez des logements qui serviront pendant des décennies à des milliers d’habitants d’une région”, a affirmé M. Bach.
“Ce n’est pas un investissement qui se déprécie pour atteindre une valeur nulle après 17 jours de JO et 10 jours de Jeux paralympiques. C’est un investissement dans le futur d’une région”, a-t-il ajouté, citant aussi le cas des transports et des infrastructures sportives.
Le coût des Jeux de Sotchi est généralement chiffré à 37 milliards d’euros, tout compris. Selon les promoteurs du dossier, des JO à Oslo reviendraient à beaucoup moins cher, quelque 37,5 milliards de couronnes (4,6 milliards d’euros).
En théorie, l’autre formation au pouvoir en Norvège, le parti conservateur, peut encore se tourner vers l’opposition de gauche pour appuyer une éventuelle candidature. 
Hormis le parti du Progrès et la gauche radicale, tous deux hostiles, aucun parti norvégien n’a encore arrêté sa position sur le sujet.
D’autres candidats sérieux comme Munich, Davos, Stockholm et Barcelone ont déjà renoncé pour des raisons diverses.
Les villes finalistes seront désignées par le CIO début juillet (7-9) à Lausanne et le nom de la ville hôte sera dévoilé le 31 juillet 2015 à Kuala Lumpur. 

AFP
Mercredi 21 Mai 2014

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs