Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Ittihadis de Casablanca se mobilisent pour la réussite de la manifestation contre le chantage et la paupérisation

Œuvrer pour que la voix du peuple arrive aux oreilles sourdes de l’Exécutif




Les Ittihadis de Casablanca se mobilisent pour la réussite de la manifestation contre le chantage et la paupérisation
A l’USFP, l’heure est à la mobilisation. Comme leurs camarades des autres régions du Royaume, les militants de Casablanca se mobilisent pour la Journée de protestation que l’USFP organisera le 5 octobre prochain au Complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat.
Une réunion s’est tenue à ce propos, mardi soir, au siège du secrétariat régional du parti à Casablanca, en présence de membres représentant la région au sein de la Commission administrative, de membres des bureaux des sections et commissions de coordination sectorielle, en plus de cinq membres du Bureau politique, à savoir Younès Moujahid, Kamal Daissaoui, Abdelkébir Tabih, Mohamed Mouhib et Mohamed Mrini. L’objectif : faire le point sur les derniers préparatifs pour ce grand rendez-vous.
« Le 5 octobre est un rendez-vous important pour le parti, et c’est pour cela qu’il faut mobiliser afin que la participation soit importante », a lancé Kamal Daissaoui, avant le début de cette réunion lors d’une discussion avec les militants.
Quant à Younes Moujahid, il a passé en revue, toutes les mesures antipopulaires et antisociales prises par l’Exécutif depuis son  investiture en 2012. Notamment les ponctions sur les salaires des grévistes sans fondement légal, les hausses des prix des produits de première nécessité, l’indexation des prix des carburants… Il s’en est également pris à ce qu’il a qualifié de « grand mensonge », en l’occurrence le discours que ne cesse de véhiculer le PJD et selon lequel il aurait  participé à la stabilité du pays. Il veut, selon le dirigeant ittihadi, instrumentaliser ce mensonge pour tromper les Marocains. Pour contrecarrer cette fuite en avant, l’USFP a choisi pour slogan « Contre le chantage politique et la paupérisation » lors du  meeting populaire prévu le 5 octobre.
Face à la montée grandissante du malaise populaire alimenté par les décisions impopulaires du gouvernement, l’USFP doit canaliser ce malaise et l’encadrer, selon les intervenants.  Les militants n’avaient qu’un seul mot d’ordre: « L’USFP doit absolument réussir ce rendez-vous de protestation ». Aussi, ont-ils réitéré leur détermination et leur volonté de faire du meeting populaire du mois prochain un fait marquant dans l’histoire du Maroc.

Mourad Tabet
Jeudi 26 Septembre 2013

Lu 735 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs