Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Facultés, premières cibles pour l'un des portails de recrutement : Une caravane pour prêcher la bonne parole




Les Facultés, premières cibles pour l'un des portails de recrutement : Une caravane pour prêcher la bonne parole
Amal Job revient en force et met les bouchées doubles. Objectif : s’impliquer davantage dans le monde des jeunes. Aller sur le terrain et écouter leurs doléances pour leur prêter main forte. Le programme emploi destiné aux jeunes 2012 se veut encore plus ambitieux. Point d'enquête ni de  journée-débat, les forums annuels étant devenus insuffisants. Afin de toucher le plus grand nombre d'entre eux, rien de tel qu'une caravane qui sillonnera le pays et qui,  à travers des forums régionaux et des conférences, s'attellera à mettre en exergue les difficultés rencontrées par les jeunes et les aidera à les surmonter.
Encouragés par les succès des éditions précédentes, les organisateurs du portail de recrutement continuent ainsi sur leur lancée. Leurs points de chute concernent les villes de Tanger, Oujda, Fès, Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir. Chacune de ces villes recevra au sein de son université, un jour et demi durant, des spécialistes et des représentants  du monde de l'enseignement. L'occasion d'animer des débats sur les thématiques de l'emploi et de son corollaire la formation. Etudiants et entreprises contribueront au rapprochement entre l'Université et le marché de l'emploi. «Ces forums sont des lieux de rencontres, d'échanges d'idées et d'information autour du tryptique Université, entreprise et étudiants», comme l'a affirmé Hicham Lakhmiri, directeur général d'Amal Job. Vu l’importance qu'il revêt, cet événement a recueilli l'adhésion de toutes les composantes de la société. Que ce soit les responsables locaux, les grandes entreprises ou les médias, ils ont tous répondu présent afin de l'appuyer, chacun à son niveau.
Il faut rappeler qu'Amal job, portail e-recrutement au Maroc, n'en est pas à son coup d'essai. Il a fait de la problématique de l'emploi des jeunes son cheval de bataille. En plus de sa vocation initiale comme trait d'union entre les demandeurs  d'emploi et les différents recruteurs, le  portail compte à son actif d'autres initiatives fort porteuses. Il en est ainsi de l'enquête sur l'emploi de la femme et celle se rapportant à l'insertion professionnelle des jeunes diplômés. Cette dernière a constitué l'événement phare de l'édition emploi des jeunes 2011. L'occasion de mieux sonder les aspirations des jeunes et fixer leurs objectifs. Que ce soit les profils des entreprises démarchées, le montant du premier salaire demandé ou les secteurs les plus ciblés, toutes ces informations ont servi d'indicateurs pour un certain nombre de recommandations.  Ces dernières insistent sur l'encadrement des étudiants et de leur rapprochement des entreprises à travers des formations en adéquation avec le monde du travail.
En somme, quels soient les efforts déployés en faveur des jeunes, ils demeureront toujours en deçà de ce qu'ils devraient être. Les diplômés d'aujourd'hui ne sont-ils pas les décideurs de demain ?

Nezha MOUNIR
Mardi 20 Mars 2012

Lu 964 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs