Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Européens menacés par l’austérité

25 millions de pauvres d’ici 2025




Les Européens menacés par l’austérité
Jusqu’à 25 millions d’Européens risquent de basculer dans la pauvreté d’ici à 2025 si leurs dirigeants maintiennent le cap de l’austérité, a mis en garde Oxfam jeudi, à la veille d’une réunion des ministres des Finances de l’UE.
Le modèle européen «est désormais directement remis en question par des politiques d’austérité mal conçues», relève dans un rapport l’ONG de lutte contre la pauvreté.
La directrice du bureau européen d’Oxfam, Natalia Alonso, met en cause le recul des droits sociaux, «les coupes radicales dans les budgets de la sécurité sociale, de la santé et de l’éducation, la réduction des droits des travailleurs et une fiscalité inéquitable», ingrédients depuis trois ans des purges économiques censées redresser les finances publiques en Europe.
«En 2011 au sein de l’UE, 120 millions de personnes vivaient dans la pauvreté» (moins de 60% du revenu médian), «ce nombre pourrait augmenter de 15 à 25 millions si les mesures d’austérité se poursuivent», portant à plus du quart de la population les personnes menacées par la pauvreté, y compris si elles ont un emploi, estime l’ONG.
Le tout alors qu’Oxfam dénie toute efficacité aux mesures de «réduction aveugle de la dette», qui ont plombé la croissance et propulsé le chômage à des niveaux records, et dont la pertinence fait désormais l’objet de débat au sein de ses initiateurs.
Intitulé «Le piège de l’austérité», le rapport met aussi en avant un creusement des inégalités, au profit des «10% les plus riches de la population européenne». Les pays mis au régime d’austérité, la Grèce et le Portugal, en échange d’une perfusion financière UE-FMI, mais aussi l’Espagne et le Royaume-Uni, «se classeront bientôt parmi les pays les plus inégalitaires au monde», s’ils ne modifient pas leurs politiques, selon Mme Alonso.
Invoquant les leçons à tirer des expériences similaires de casse sociale vécues par l’Amérique latine et l’Asie du sud-est dans les années 1980 à 1990, l’ONG appelle «les Etats-membres de l’UE à défendre un nouveau modèle économique et social» fondé sur une fiscalité équitable et des investissements publics dans les services et l’innovation.

AFP
Vendredi 13 Septembre 2013

Lu 100 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs