Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Etats-Unis doublés par le Kenya et la Jamaïque




Coup de tonnerre sur les Mondiaux d'athlétisme qui se sont terminés dimanche à Pékin: le Kenya, premier au bénéfice des deuxièmes places, et la Jamaïque du Roi du sprint Usain Bolt, avec chacun sept titres, ont pour la première fois devancé les Etats-Unis (six) au tableau des médailles.
Asbel Kiprop, de sa longue foulée, a assuré la première place de la nation africaine en remportant pour la troisième fois le 1500 m au terme d'une remontée impressionnante.
C'est une révolution car la nation africaine avait jusqu'à présent cantonné sa domination au demi-fond et au marathon.
A l'instar de Bolt, qui repart avec trois médailles d'or -une habitude pour lui-, le décathlonien américain Ashton Eaton, auteur du seul record du monde (9045 pts) de la manifestation, et le Britannique Mo Farah (nouveau doublé 5000/10.000 m) sont restés maîtres en leurs domaines.
L'Ethiopienne Genzebe Dibaba a failli dans sa quête du doublé inédit 1500/5000 m. Cadette d'une illustre famille de soeurs et cousines, elle s'est inclinée sur la plus longue des deux distances face à sa compatriote Almaz Ayana. Blessée au pied gauche, la fraîche recordwoman du monde du 1500 m s'est consolée avec le triplé de son pays.
Genzebe Dibaba symbolise l'alliance de la nature (génétique) et de la culture. Dans ce répertoire, les soeurs jamaïcaines Danielle et Shermaine Williams ont disputé la finale du 100 m haies. La première, révélation de ces Mondiaux, a même décroché l'or, profitant de la déroute (chutes, disqualification) des hurdleuses US.
C'est le paradoxe du plus universel des sports -204 pays engagés, dont 43 ont gagné une médaille-, mais cependant soumis aux caractères régionaux, voire particuliers.

Révolution au javelot
Pourtant le premier sport olympique évolue. Longtemps chasse gardée des pays nordiques et de l'ex-rideau de fer, le javelot est devenu africain. Le Kényan Julius Yego (92,72 m) et l'Egyptien Ihab El Sayed (88,99 m), bras surdoués, s'entraînent en Finlande, la patrie de la discipline, dont le champion olympique, Keshorn Walcott, est d'ailleurs trinidadien.
La Jamaïque des purs sprinteurs élargit aussi son répertoire avec des lanceurs désormais de niveau mondial, même si l'île ne peut pas encore rivaliser avec la Pologne, forte d'une tradition (cinq médailles, dont trois du métal le plus prisé).
Autre image forte de cette 15e édition, la puissance dégagée par la sprinteuse néerlandaise Dafne Schippers, 23 ans, a rappelé Bolt. La blonde d'Utrecht (centre), qui a délaissé l'an dernier les épreuves combinées pour le sprint, a établi le nouveau record continental (21.63). Pour certains, ce serait même le record du monde, sous-entendu +propre+.
Car de dopage il a été beaucoup question à Pékin. Avant les Mondiaux, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), pourtant à l'avant-garde de la lutte, avait été montrée du doigt pour son supposé laxisme.
Et, pendant la manifestation, les Kényanes Koki Manunga et Joyce Zakary, spécialistes du tour de piste, avec haies basses pour Manunga, ont été contrôlées positives lors "de tests ciblés menés à l'hôtel des athlètes".
La lutte contre le fléau explique en grande partie l'effondrement de la Russie (seulement quatre médailles, dont deux en or), pourtant première chez elle en 2013, avec notamment la contribution des marcheurs de l'école de Saransk, mis à pied cette fois à titre de précaution.

Records en série
Sur une piste rapide -mais celle de Rio le sera encore plus- onze records continentaux et 14 meilleures performances mondiales (MPM) de l'année ont souligné le haut niveau des prestations.
Le triple sauteur américain Christian Taylor a bondi à 18,21 m, à seulement huit centimètres de la marque planétaire du Britannique Jonathan Edwards qui résiste depuis 20 ans.
Au niveau de la densité, la palme revient au 400 m messieurs, la course la plus éprouvante du programme. Le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, vainqueur en 43 sec 48/100e, a été hospitalisé brièvement. C'était le prix à payer pour faire mieux que l'Américain LaShawn Merritt (43.65) et le Grenadin Kirani James (43.78).
Le Canada est de retour, avec un butin de huit médailles, dont les ors du jeune perchiste Shawnacy Barber, qui a terrassé le Français Renaud Lavillenie, et du plus connu Derek Drouin, vainqueur de la hauteur.

Les podiums

Messieurs
100 m
1. Usain Bolt (JAM) 9.79
2. Justin Gatlin (USA) 9.80
3. Andre De Grasse (CAN) 9.92
. Trayvon Bromell (USA) 9.92
200 m
1. Usain Bolt (JAM) 19.55
2. Justin Gatlin (USA) 19.74
3. Anaso Jobodwana (RSA) 19.87
400 m
1. Wayde van Niekerk (RSA) 43.48
2. LaShawn Merritt (USA) 43.65
3. Kirani James (GRN) 43.78
800 m
1. David Rudisha (KEN) 1:45.84
2. Adam Kszczot (POL) 1:46.08
3. Amel Tuka (BIH) 1:46.30
1500 m
1. Asbel Kiprop (KEN) 3:34.40
2. Elijah Motonei Manangoi (KEN) 3:34.63
3. Abdalaati Iguider (MAR) 3:34.67
5000 m
1. Mohamed Farah (GBR) 13:50.38
2. Caleb Mwangangi Ndiku (KEN) 13:51.75
3. Hagos Gebrhiwet (ETH) 13:51.86
10.000 m
1. Mohamed Farah (GBR) 27:01.13
2. Geoffrey Kipsang Kamworor (KEN) 27:01.76
3. Paul Kipngetich Tanui (KEN) 27:02.83
Marathon
1. Ghirmay Ghebreslassie (ERI) 2:12:27
2. Yemane Tsegay (ETH) 2:13:07
3. Solomon Mutai (UGA) 2:13:29
3000 m steeple
1. Ezekiel Kemboi (KEN) 8:11.28
2. Conseslus Kipruto (KEN) 8:12.38
3. Brimin Kiprop Kipruto (KEN) 8:12.54
110 m haies
1. Sergey Shubenkov (RUS) 12.98
2. Hansle Parchment (JAM) 13.03
3. Aries Merritt (USA) 13.04
400 m haies
1. Nicholas Bett (KEN) 47.79
2. Denis Kudryavtsev (RUS) 48.05
3. Jeffery Gibson (BAH) 48.17
Hauteur
1. Derek Drouin (CAN) 2,34 m
2. Zhang Guowei (CHN) 2,33
. Bohdan Bondarenko (UKR) 2,33
Perche
1. Shawnacy Barber (CAN) 5,90 m
2. Raphael Holzdeppe (GER) 5,90
3. Renaud Lavillenie (FRA) 5,80
Longueur
1. Greg Rutherford (GBR) 8,41 m
2. Fabrice Lapierre (AUS) 8,24
3. Wang Jianan (CHN) 8,18
Décathlon
1. Ashton Eaton (USA) 9045 pts
2. Damian Warner (CAN) 8695
3. Rico Freimuth (GER) 8561
Triple saut
1. Christian Taylor (USA) 18,21 m
2. Pedro Pablo Pichardo (CUB) 17,73
3. Nelson Evora (POR) 17,52
Poids
1. Joe Kovacs (USA) 21,93 m
2. David Storl (GER) 21,74
3. O'Dayne Richards (JAM) 21,69
Disque
1. Piotr Malachowski (POL) 67,40 m
2. Philip Milanov (BEL) 66,90
3. Robert Urbanek (POL) 65,18
Marteau:
1. Pawel Fajdek (POL) 80,88 m
2. Dilshod Nazarov (TJK) 78,55
3. Wojciech Nowicki (POL) 78,55
Javelot
1. Julius Yego (KEN) 92,72 m
2. Ihab Abdelrahman El Sayed (EGY) 88,99
3. Tero Pitkämäki (FIN) 87,64
20 km marche
1. Miguel Angel Lopez (ESP) 1:19:14
2. Wang Zhen (CHN) 1:19:29
3. Benjamin Thorne (CAN) 1:19:57
50 km marche
1. Matej Toth (SVK) 3:40:32
2. Jared Tallent (AUS) 3:42:17
3. Takayuki Tanii (JPN) 3:42:55
Relais 4x100 m
1. Jamaïque 37.36
2. Chine 38.01
3. Canada 38.13
Relais 4x400 m
1. Etats-Unis 2:57.82
2. Trinité-et-Tobago 2:58.20
3. Grande-Bretagne 2:58.51
Dames
100 m
1. Shelly-Ann Fraser-Pryce (JAM) 10.76
2. Dafne Schippers (NED) 10.81
3. Tori Bowie (USA) 10.86
200 m
1. Dafne Schippers (NED) 21.63
2. Elaine Thompson (JAM) 21.66
3. Veronica Campbell-Brown (JAM) 21.97
400 m
1. Allyson Felix (USA) 49.26
2. Shaunae Miller (BAH) 49.67
3. Shericka Jackson (JAM) 49.99
800 m
1. Marina Arzamasova (BLR) 1:58.03
2. Melissa Bishop (CAN) 1:58.12
3. Eunice Jepkoech Sum (KEN) 1:58.18
1500 m
1. Genzebe Dibaba (ETH) 4:08.09
2. Faith Chepngetich Kipyegon (KEN) 4:08.96
3. Sifan Hassan (NED) 4:09.34
5000 m
1. Almaz Ayana (ETH) 14:26.83
2. Senbere Teferi (ETH) 14:44.07
3. Genzebe Dibaba (ETH) 14:44.14
10.000 m
1. Vivian Cheruiyot (KEN) 31:41.31
2. Gelete Burka (ETH) 31:41.77
3. Emily Infeld (USA) 31:43.49
Marathon
1. Mare Dibaba (ETH) 2:27:35
2. Helah Kiprop (KEN) 2:27:36
3. Eunice Jepkirui Kirwa (BRN) 2:27:39
3000 m steeple
1. Hyvin Kiyeng Jepkemoi (KEN) 9:19.11
2. Habiba Ghribi (TUN) 9:19.24
3. Gesa Felicitas Krause (GER) 9:19.25
100 m haies
1. Danielle Williams (JAM) 12.57
2. Cindy Roleder (GER) 12.59
3. Alina Talay (BLR) 12.66
400 m haies
1. Zuzana Hejnová (CZE) 53.50
2. Shamier Little (USA) 53.94
3. Cassandra Tate (USA) 54.02
Hauteur
1. Maria Kuchina (RUS) 2,01 m
2. Blanka Vlasic (CRO) 2,01
3. Anna Chicherova (RUS) 2,01
Perche
1. Yarisley Silva (CUB) 4,90 m
2. Fabiana Murer (BRA) 4,85
3. Nikoléta Kiriakopoúlou (GRE) 4,80
Longueur
1. Tianna Bartoletta (USA) 7,14 m
2. Shara Proctor (GBR) 7,07
3. Ivana Spanovic (SRB) 7,01
Heptathlon
1. Jessica Ennis-Hill (GBR) 6669 pts
2. Brianne Theisen Eaton (CAN) 6554
3. Laura Ikauniece (LAT) 6516
Triple saut
1. Caterine Ibargüen (COL) 14,90 m
2. Hanna Knyazyeva-Minenko (ISR) 14,78
3. Olga Rypakova (KAZ) 14,77
Poids
1. Christina Schwanitz (GER) 20,37 m
2. Gong Lijiao (CHN) 20,30 m
3. Michelle Carter (USA) 19,76 m
Disque
1. Denia Caballero (CUB) 69,28 m
2. Sandra Perkovic (CRO) 67,39
3. Nadine Müller (GER) 65,53
Marteau
1. Anita Wlodarczyk (POL) 80,85 m
2. Zhang Wenxiu (CHN) 76,33
3. Alexandra Tavernier (FRA) 74,02
Javelot
1. Kathrina Molitor (GER) 67,69 m
2. Lu Huihui (CHN) 66,13
3. Sunette Viljoen (RSA) 65,79
20 km marche
1. Liu Hong (CHN) 1:27:45
2. Lu Xiuzhi (CHN) 1:27:45
3. Lyudmyla Olyanovska (UKR) 1:28:13
Relais 4x100 m
1. Jamaïque 41.07
2. Etats-Unis 41.68
3. Trinité-et-Tobago 42.03
Relais 4x400 m
1. Jamaïque 3:19.13
2. Etats-Unis 3:19.44
3. Grande-Bretagne 3:23.62

 

Mardi 1 Septembre 2015

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs