Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Etats-Unis, des globe-trotteurs champions du monde




Les Etats-Unis, des  globe-trotteurs  champions du monde
Les Etats-Unis ne soulèveront peut-être pas le trophée “Coupe du monde de la Fifa”, le 13 juillet à Rio, mais ils détiennent déjà un titre de champions du monde: celui des distances à parcourir pendant les poules du Mondial, 14.300 kilomètres.
Ce programme de globe-trotteurs fait grincer des dents le sélectionneur de la Team USA, l’Allemand Jürgen Klinsmann, qui aurait préféré un road-trip à la belge. Les Diables rouges n’afficheront pour leur part qu’un modeste 1.800 km au compteur.
“Nous avons les pires trajets à effectuer de toutes les équipes”, grogne Klinsmann, qui loge avec ses joueurs à l’hôtel Tivoli Mofarrej de Sao Paulo.
Les voyages longue distance seront un fardeau partagé par toutes les sélections dans ce pays aux allures de géant, grand comme 14 fois la France.
La capitale économique Sao Paulo et celle de l’Aamazonie, Manaus, hôte de quatre rencontres durant le Mondial, sont ainsi séparées par 2.700 longs kilomètres.
La colère de Klinsmann est légitime, du moins compréhensible: les Américains sont en effet les moins bien lotis des 32 équipes en lice et passeront une bonne partie de leur Coupe du monde dans les airs.
En l’espace de dix jours, ils monteront à la pointe nord-est du Brésil pour jouer le Ghana à Natal, avant de filer à l’ouest pour défier le Portugal à Manaus, puis revenir dans le Nord-Est et boucler leur périple à Recife, contre l’Allemagne.
Mais, cerise sur le gâteau, les hommes de Klinsmann feront entre chaque match un crochet par leur camp de base, à Sao Paulo !
En comparaison, les Français avec leurs 5.850 km ou les Espagnols et leurs 5.100 km, font figure de voyageurs du dimanche.
 
La Coupe du monde des plaintes
 
Toutefois, le problème des correspondances sera partagé par l’ensemble des sélections qui trouveront aussi, dans le climat tropical inhabituel du Brésil, un autre adversaire à surmonter. 
“Ce sera la Coupe du monde des plaintes: nous ne devons pas faire l’erreur de nous plaindre tous les jours, nous lamenter sur notre sort et râler”, a averti le président de la Fédération allemande (DFB) Wolfgang Niersbach.
Le sélectionneur des Etats-Unis, lui-même titulaire d’un permis de piloter un hélicoptère (pour faciliter ses déplacements et éviter les bouchons en Californie, où il réside), devra agir en bon commandant de bord s’il ne veut pas voir ses joueurs perdre totalement la boussole.
“Les joueurs américains sont habitués à faire de longues distances. De la côte est à la côte ouest des Etats-Unis, on a besoin de six, sept heures pour faire le trajet”, tente-t-il de relativiser.
Les Américains pourront toujours se consoler en se tournant vers les Italiens et les Mexicains qui, avec chacun plus de 14.000 km à parcourir, connaîtront également les mêmes difficultés.
“Des vols aussi longs empêchent une bonne récupération car ils ralentissent le processus de relaxation”, rappelle Ingo Froböse, professeur à l’Université du sport de Cologne. Il conseille aux joueurs “de se mouvoir dans l’avion et de s’hydrater régulièrement pour favoriser le métabolisme musculaire”, permettant également de faciliter la récupération une fois atterri.
Cependant, ce ne seront pas les équipes qui effectueront les plus longs trajets. Comme l’Agence mondiale antidopage (AMA) a retiré l’an passé la licence à son dernier laboratoire brésilien pour manquement au protocole, tous les résultats devront retourner par avion à Lausanne, en Suisse. Dans certains cas, ces résultats pourraient même faire le trajet deux fois par jour. 

Samedi 14 Juin 2014

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs