Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Etats-Unis brillent aux Mondiaux de relais




Les Etats-Unis ont remporté deux des trois finales au programme de la première journée des Mondiaux de relais, samedi à Nassau, dont le prestigieux 4x100 m grâce à l'inusable Justin Gatlin.
Le choc des générations n'a pas eu lieu: Gatlin, 35 ans, a certes croisé la route du Canadien Andre de Grasse mais leur duel s'est limité aux séries.
De Grasse, présenté à 22 ans comme la nouvelle sensation du sprint après ses trois médailles olympiques l'été dernier à Rio, n'a pas pu en découdre en finale après une mauvaise transmission de relais entre ses coéquipiers Aaron Brown et Brendon Rodney.
Les Américains, battus en séries par les Canadiens (38 sec 21/100e contre 38 sec 22/100e) et débarrassés des Jamaïcains éliminés en séries sans Usain Bolt, ni Asafa Powell, ont ensuite profité de l'abandon en finale de la Grande-Bretagne pour signer une victoire aisée en 38 sec 43/100e.
Ils ont devancé la Barbade (39.12) et la Chine (39.22), invitée-surprise du podium.
"Je suis fier de mon équipe, mes coéquipiers avaient faim de victoire, ils n'étaient pas nerveux", s'est félicité Gatlin, vice-champion olympique 2016 du 100 m, suspendu à deux reprises dans sa carrière pour dopage.
Cette troisième édition des Mondiaux de relais est, pour Gatlin, la répétition idéale pour les Championnats du monde 2017 qui auront lieu en août à Londres.
"On veut gagner le titre cet été, on s'était fixé pour objectif de réussir de bonnes transmissions avec le meilleur chrono possible à cette période de l'année", a-t-il insisté.
Si la superstar de l'athlétisme jamaïcain Usain Bolt, qui tirera sa révérence en fin de saison, a fait l'impasse sur ce rendez-vous, sa compatriote Elaine Thompson a répondu présent.
La double championne olympique 2016 a conduit son pays à la victoire dans le relais 4x200 m en 1 min 29 sec 04/100e, devant l'Allemagne (1:30.68) et les Etats-Unis (1:30.87).
La troisième finale de la soirée, le 4x800 m, est revenue aux Etats-Unis devant le Belarus et l'Australie.
Le pays-hôte a connu une désillusion avec l'échec de son équipe féminine dès les séries du relais 4x400 m malgré la présence de Shaunae Miller-Uibo, championne olympique 2016 du tour de piste.
Elle pourra toutefois se rattraper dans le relais 4x400 m mixte, l'une des six finales au programme de la dernière journée dimanche sur le Thomas Robinson Stadium de Nassau.
Munich concède un nouveau nul, Dortmund retrouve le podium

Libé
Lundi 24 Avril 2017

Lu 140 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs