Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Cours de cassation marocaine et belge renforcent leur coopération


Les deux institutions ont signé une convention judiciaire



Les Cours de cassation marocaine  et belge renforcent leur coopération
La convention prévoit un plan d'action comprenant des programmes et des activités à entreprendre afin de permettre aux magistrats et fonctionnaires des deux hautes Cours une meilleure connaissance des systèmes judiciaire et juridique des deux pays, et ce à travers la mise en œuvre et la promotion des échanges entre les services de documentation et d'étude, la coordination de visites de travail et d'information par l'organisation de rencontres et de colloques, la publication de bulletins d'information et d'études et surtout à travers la mise en place d'une commission mixte qui va se charger de l'organisation et du suivi de ces activités.
Cette convention s'inscrit dans le cadre du plan stratégique adopté par la Cour de cassation qui vise à consacrer les mécanismes de la diplomatie judiciaire et à mettre en avant les mutations positives, la dynamique de changement et le développement remarquable que connaît le Maroc dans les domaines juridique et judiciaire.
«Notre rencontre aujourd'hui revêt un caractère exceptionnel et constitue un anneau de coopération juridique et judiciaire que nous envisageons tous à développer et enrichir. Notre volonté commune de concrétiser les vœux que nous avons tous émis, se réalise en ce jour mémorable par la signature de la convention de jumelage et de coopération judiciaire entre les hautes juridictions marocaine et belge», a indiqué le premier président de la Cour de cassation, Mostafa Faress.
Le président de la Cour de cassation s'est dit convaincu que cette convention ne sera qu'un premier pas vers la réalisation d'une coopération encore plus profonde et plus concrète et effective notamment par le biais de rencontres et de concertations dans différents domaines, ce qui donnera, a-t-il dit, l'occasion aux magistrats et fonctionnaires des deux pays de communiquer et de sauvegarder les relations si fortes et étroites tissées entre les citoyens marocains et belges.

Libé
Mercredi 13 Février 2013

Lu 309 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs