Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Américains du Maroc en état d’alerte

Un rapport du Département d’Etat met en garde contre d’éventuels attentats de Daech




Les Américains du Maroc en état d’alerte
Le Département d’Etat a mis en garde les ressortissants américains résidant au Maroc contre les attentats terroristes que Daech pourrait perpétrer mais ni l’ambassade des Etats-Unis à Rabat ni le Consultat général de ce pays ne disposent d’éléments ou d’informations sur d’éventuelles attaques contre les intérêts américains au Maroc.
« L'ambassade et le Consulat général n'ont aucune information spécifique concernant d’éventuelles attaques et nos conseils de sécurité pour les citoyens américains au Maroc n'ont pas changé. Cependant, à la lumière des rapports et des actions nouvelles et récentes de la coalition contre l’Etat islamique (Daech), nous saisissons cette occasion pour rappeler aux citoyens des Etats-Unis la nécessité de faire preuve de vigilance et de suivre les consignes de sécurité», a souligné la note du Bureau de la sécurité diplomatique et le Conseil consultatif sur la sécurité à l’étranger (OSAC) relevant du Département d’Etat.
Le rapport intitulé «L’Etat islamique, au-delà de l’Irak et la Syrie : le Maroc», fait état de la présence de 1500 à 2000 combattants marocains dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie, faisant des Marocains le contingent étranger le plus important au sein de cette organisation terroriste qui se trouve actuellement dans la ligne de mire de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis. Ce rapport «alarmant» intervient alors que les services secrets marocains ont prouvé qu’ils maîtrisaient parfaitement la situation comme le montrent les nombreuses cellules terroristes démantelées durant l’année en cours.  Par ailleurs, ledit rapport évoque la situation des deux présides occupés de Sebta et de Mellilia. Selon la même source, les cellules terroristes pourraient profiter de la facilité d’accès à ces deux villes pour étendre leurs activités à Sebta et Mellilia. C’est pour cette raison que le quotidien espagnol El Mundo a publié, hier, un éditorial intitulé «L’expansion de l’EI à Sebta et Mellilia n’est pas seulement un problème de l’Espagne». 
Morad Tabet
Selon El Mundo, le rapport de l’OSAC met en évidence «la vulnérabilité» de ces deux présides et l’éventualité de les voir se convertir en porte d’entrée de l’EI en Europe». Et d’avertir que «la participation de l’Espagne et du Maroc à la coalition internationale qui appuie la lutte du  gouvernement irakien contre l’EI peut convertir les citoyens des deux pays en cibles pour les attaques terroristes»

Libé
Lundi 20 Octobre 2014

Lu 5240 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs