Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Agences urbaines en conclave à Essaouira

Pour un développement territorial intégré et durable




250 participants représentant les 26 agences urbaines au Maroc, les associations professionnelles, ainsi que des experts nationaux et étrangers se sont donné rendez-vous les 13 et 14 novembre 2009 à Essaouira dans le cadre de la rencontre nationale organisée par la Fédération des agences urbaines “Majal”. Un conclave organisé sous le thème “Pour un développement territorial intégré et durable”, l’objectif étant de mettre en exergue le rôle majeur des agences urbaines en tant qu’acteur privilégié du développement territorial.
Carrefour d’échange et de partage d’expériences entre les différents intervenants dans le domaine d’urbanisme et de développement du territoire, cette rencontre organisée en partenariat avec le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace a été l’occasion pour experts, élus, société civile et agences urbaines de mener une réflexion collective autour des questions relatives au développement urbain, rural et durable, la définition des acteurs du développement territorial et leurs rôles et missions ainsi que les moyens requis pour réaliser un développement territorial intégré et durable.
La séance d’ouverture présidée par Taoufick Hejira, ministre de l’Habitat de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire, André Azoulay conseiller de SM le Roi, Abdessalam Mesbahi secrétaire d’Etat chargé du Développement territorial et Nabil Kharroubi gouverneur d’Essaouira, a été marquée par l’allocution du ministre de l’Habitat qui a tenu à clarifier la nature des missions des Agences urbaines qu’il a qualifiées d’espace de débat, force de propositions et moteur de développement durable. Pour Taoufik Hejira, les Agences urbaines ne doivent plus se contenter de la simple mission de remise des autorisations; elles doivent jouer pleinement leur rôle consultatif et mettre leur savoir et savoir-faire au profit des conseils élus. Le ministre a exhorté les différents intervenants dans le processus de développement territorial à adopter des actions simples et concrètes en parfaite adéquation avec les spécifités et priorités locales (élaboration et mise en œuvre de Plans verts par localité, généralisation du principe “un ménage, un arbre”, doter les nouvelles villes des énergies propres).
L’allocution du ministre inspirée de la vision du discours Royal dans lequel le Souverain avait appelé à un développement territorial durable respectueux de l’environnement et du cachet architectural et paysager des villes, a défini les grands chantiers projetés par le ministère pour l’exercice 2010, en l’occurrence l’adoption du statut du personnel,le lancement de nouvelles générations d’agences urbaines, la mobilisation et l’autorisation du foncier public estimé à 3853 ha pour l’appui du programme d’habitat social, et surtout la mise en valeur et la préservation de l’écosystème qui doit préoccuper les différents intervenants dans le domaine de développement territorial. Pour M. Hjira, le cas de Marrakech dépourvue de plan d’urbanisme référentiel est aberrant, car il est inconcevable de continuer à gérer cette métropole avec des dérogations. Les irrégularités du domaine de l’urbanisme ont été mises en avant par M. Hjira qui a souligné l’intérêt de l’activation et du renforcement des rôles des commissions de contrôle qui ne sont pas parvenues à juguler la prolifération des bidonvilles dans plusieurs villes du Royaume.
André Azoulay, enfant du terroir, a fait un saut dans l’histoire pour démontrer l’aspect visionnaire du bâtisseur de la ville, en l’occurrence, le sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah qui a construit Essaouira en la dotant d’un schéma urbain en 1767. Le conseiller a appelé à un accompagnement technique, humain et financier du processus de développement durable de la ville déclenché depuis vingt ans afin que ses acquis soient préservés et consolidés. Il n’a pas oublié de tirer la sonnette d’alarme pour attirer l’attention sur la constante dégradation du patrimoine bâti de la ville des alizés mis en péril depuis quelques années.
Abdessalam Mesbahi, secrétaire d’Etat chargé du Développement territorial, a estimé que la consolidation de la stratégie nationale du développement territorial passe par la mise en place d’outils législatifs, en l’occurrence celui de la contractualisation en appelant les Agences urbaines à assumer leur mission dans sa globalité. Le monde rural, a t-il souligné, doit bénéficier d’une grande priorité dans le processus de développement durable en vue de redresser les indicateurs de développement humain dans ces zones précaires.
Le Maroc compte actuellement 26 Agences urbaines, 23 antennes et 87 guichets uniques. L’Agence urbaine qui relève de la tutelle du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace est un établissement public doté d’une personnalité morale et d’une autonomie financière stipulées par le Dahir n° 1.93.51. Elle a pour missions de réaliser des études de planification et d’aménagement urbains, la gestion urbaine et le contrôle et l’assistance technique, ainsi que la collecte et la communication d’informations relatives au développement urbanistique.

A.k
Mardi 17 Novembre 2009

Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs