Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les 20 et 21 septembre à Rabat : Débat politique sur la Charte de l’énergie




Les 20 et 21 septembre à Rabat : Débat politique sur la Charte de l’énergie
La conférence politique de la Charte de l’énergie aura lieu à Rabat les 20 et 21 septembre courant. Elle sera conjointement organisée par le Secrétariat de la Charte de l’énergie et le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, sous le thème : «La création d’un marché régional intégré et compétitif de l’énergie au Moyen-Orient et en Afrique du Nord : la contribution de la Charte de l’énergie», a-t-on appris d’un communiqué du même ministère. C’est la première fois depuis son entrée en vigueur le 16 avril 1998 que la Charte tient sa conférence hors des 51 pays signataires du traité. Cette manifestation réunit l’ensemble des pays signataires et observateurs de la Charte, notamment des décideurs politiques, des professionnels du secteur de l’énergie, des régulateurs, des analystes et plus généralement toutes les parties prenantes du secteur principalement au Moyen-Orient et en Afrique du  Nord ainsi que plusieurs organisations internationales et experts concernés par le thème choisi.
Le choix du thème et de Rabat comme ville organisatrice relève du fait que la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) totalise, d’après la Banque mondiale, près de 57% des réserves de pétrole et 41% des réserves de gaz naturel au niveau mondial. De plus, cette région possède un potentiel important pour le développement des énergies renouvelables, et plus particulièrement l’énergie solaire. Une autre raison qui justifie ce choix est la forte vulnérabilité de cette région face au changement climatique et les conséquences humaines et matérielles qui lui sont liées.
Plus particulièrement, l’importance du Maroc dans ce domaine tient du fait que c’est le plus grand importateur d’Afrique du Nord dans le domaine de l’énergie, le pays de transit du gaz algérien vers l’Espagne, et l’un des participants au Plan solaire méditerranéen. Sans oublier que son cadre juridique est très propice aux investissements étrangers directs.
Pendant ces deux jours, les participants seront conviés à débattre et relever les enjeux de la création d’un marché régional intégré et compétitif de l’énergie au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Parmi les questions qui seront abordées, celles des bénéfices d’un marché régional de l’énergie et le rôle du traité de la Charte dans sa création, les besoins techniques pour le développement  des capacités de production des énergies renouvelables dans les pays de la région, et leurs possibilités de financement.et la conformité de ce domaine aux législations locales.
A rappeler que la Déclaration de la Charte de l’énergie est une convention sectorielle multilatérale, signée en décembre 1991, juridiquement non contraignante. Elle précise l’importance de l’environnement dans toute politique énergétique, et respecte la souveraineté des Etats sur leurs ressources naturelles énergétiques. Le Traité de la Charte de l’énergie a pour vocation d’offrir un cadre juridique international permettant la protection des investissements dans le secteur de l’énergie et le renforcement des échanges et du transit des produits énergétiques.

Najoua Friguech (Stagiaire)
Vendredi 14 Septembre 2012

Lu 347 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs