Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Leila Slimani Consacrée par le Goncourt




Avec son deuxième roman «Chanson douce», elle a décroché le Graal des prix littéraires en France et dans le monde francophone. A 35 ans, l’écrivaine marocaine Leïla Slimani a remporté dès le premier tour du scrutin le prix Goncourt 2016. «Chanson douce» (Gallimard) raconte la vie d’un couple parisien à travers une baby-sitter qui sera la meurtrière de leurs enfants. Le pourquoi hante le livre et puis les lecteurs…
Bernard Pivot, qui préside le Goncourt depuis 2014, a décrit ce choix comme s'inscrivant «dans la tradition du prix» de récompenser les nouveaux auteurs en célébrant «une jeune femme dont c'est seulement le deuxième livre». L'écrivain et poète marocain Tahar Ben Jelloun, prix Goncourt en 1987, s'est, quant à lui, félicité  de voir l'Académie récompenser «deux Marocains en trente ans». Interrogé sur un éventuel positionnement politique, Tahar Ben Jelloun a assuré que le Goncourt ne prenait en compte qu'« un seul critère : la littérature ». «C'est fini l'époque où on s'appelait au téléphone pour les votes», a-t-il ajouté.
Élève du lycée Descartes (Rabat), Leïla Slimani grandit dans une famille d'expression française1. Son père, Othman Slimani, est banquier ; sa mère, Béatrice-Najat Dhobb Slimani2, est médecin ORL, mi-alsacienne, mi-algérienne3,1. En 1999, Leïla Slimani vient à Paris pour ses études où elle est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris4 [réf. insuffisante]5. Elle s'essaie au métier de comédienne (Cours Florent), puis décide de compléter ses études à ESCP Europe pour se former aux médias. À cette occasion, elle rencontre Christophe Barbier, alors parrain de sa promotion, qui lui propose un stage à L'Express1. Finalement, elle est engagée au magazine Jeune Afrique en 2008 et y traite des sujets touchant à l'Afrique du Nord6. Elle démissionne de la rédaction de Jeune Afrique en 2012, pour se consacrer à l'écriture littéraire, tout en restant pigiste pour le journal7.

Samedi 31 Décembre 2016

Lu 1121 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs