Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le vol spectaculaire du paon




Le vol spectaculaire du paon
Spectaculaire, la roue du paon est selon les chercheurs, l’un des exemples les plus frappants de la sélection sexuelle dans le règne animal. Réservée aux mâles, cette parade de séduction consiste à étaler en éventail leurs longues plumes de queue et à les agiter afin de dévoiler à la femelle leurs plus beaux attributs.
Jusqu’à présent, les biologistes pensaient que ce caractère était un handicap pour le vol, comme si l’évolution avait favorisé des spécimens misant tout sur l’art de la séduction.
 “Ces plumes pèsent environ 300 grammes et peuvent dépasser 1,5 mètre, on s’attend donc à ce que le mâle ait fait des sacrifices importants pour être attrayant, aux dépens de ses performances de vol”, indique dans un communiqué Graham Askew, chercheur à l’Université de Leeds. 
Toutefois, il semblerait que cette théorie instinctive soit complètement erronée. La queue encombrante ne représente en effet aucun obstacle pour voler.
Pour en arriver à ces conclusions, le chercheur et son équipe ont filmé le décollage de cinq paons bleus à l’aide d’une caméra à haute vitesse. Ils ont ensuite attendu la fin de la saison de reproduction, marquée par la perte du plumage, pour couper les plumes de la queue des oiseaux et enregistrer leurs aptitudes de vol une fois ce poids ôté.
Dans un deuxième temps, les chercheurs ont analysé les différentes séquences prises au ralenti. Leur travail a consisté à définir pour chaque oiseau la position du centre de gravité, les mouvements d’ailes et le mouvement de la queue durant le décollage. Les résultats de l’étude, publiés dans le Journal of Experimental Biology, indiquent que la queue des paons n’interfère pas avec leurs compétences au décollage et en vol.
Les oiseaux utilisent en effet la même technique pour s’élever du sol, qu’ils aient ou non leurs immenses plumes. Néanmoins, les animaux ont tout de même tendance à privilégier la marche et la course plutôt que le vol. 
C’est pourquoi il n’est pas si fréquent de pouvoir apercevoir un paon voler mais quand on a la chance de le voir, c’est assez spectaculaire.

Vendredi 3 Octobre 2014

Lu 418 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs