Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le veni vidi vici de Valence au Camp Nou

Barcelone concède à domicile son premier revers en Liga depuis avril 2012




Le veni vidi vici de Valence au Camp Nou
Le FC Barcelone a été renversé par Valence (2-3) samedi, concédant son premier revers depuis avril 2012 à domicile en Championnat d’Espagne et donnant l’opportunité à l’Atletico ou au Real Madrid de prendre le pouvoir dimanche pour la 22e journée.
Malgré des buts d’Alexis Sanchez et Lionel Messi  sur penalty, le Barça s’est incliné devant Dani Parejo, Pablo Piatti (49) puis Paco Alcacer. Et dans un match bien commencé mais très mal fini, les Catalans ont terminé à 10 après l’expulsion de Jordi Alba pour un deuxième carton jaune.
Rien ne laissait présager un tel passage à vide du leader face à Valence, 10e de la Liga avant cette journée.
Au Camp Nou samedi, il y a d’abord eu l’émotion d’une minute de silence après le décès samedi matin de Luis Aragones, sélectionneur de l’Espagne championne d’Europe en 2008.
Puis, il y a eu l’enthousiasme douché d’un Barça qui a dominé la première demi-heure mais laissé Valence revenir dans le match.
Lionel Messi a amené l’ouverture du score grâce à sa cinquième passe décisive en trois rencontres toutes compétitions confondues: décalé sur la gauche de la surface, l’Argentin a décoché un centre-tir qu’Alexis a repris sans contrôle, imprimant au ballon une curieuse trajectoire bombée qui a lobé le gardien (7).
Mais une baisse de rythme au bout de 30 minutes a permis au FC Valence, galvanisé par son nouvel entraîneur Juan Antonio Pizzi, de revenir dans le match. Le club “ché” a égalisé grâce à Sofiane Feghouli, qui a centré en retrait pour Dani Parejo (44).
Le Barça est rentré au vestiaire sonné et il s’est retrouvé groggy lorsque Pablo Piatti, d’une tête lobée, a trompé à nouveau le gardien Victor Valdes (49).
Certes, Messi a égalisé sur un penalty généreux (54) après un ballon apparemment touché de l’épaule par le défenseur Ricardo Costa dans sa surface - soit le 9e but de l’Argentin en Liga cette saison et son premier depuis un succès à Almeria (2-0) fin septembre.
Mais Valence, déchaîné, a repris l’avantage sur un nouveau déboulé de l’intenable Feghouli, qui a trouvé cette fois Paco Alcacer en retrait (59). Mené au score à 30 minutes de la fin, le Barça s’est ensuite montré trop lent et trop imprécis pour percer le mur valencien.
Et Messi de rater la balle d’égalisation sur un tir croisé dans le temps additionnel, laissant le club blaugrana s’incliner chez lui en championnat pour la première fois depuis un match contre le Real Madrid (1-2) en avril 2012. 

AFP
Lundi 3 Février 2014

Lu 153 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs