Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le typhon Haiyan aurait fait 10.000 morts et des dégâts considérables aux Philippines

L’aide humanitaire internationale s’organise




Le typhon Haiyan aurait fait 10.000 morts  et des dégâts considérables aux Philippines
  
Le typhon Haiyan, l'un des plus puissants sans doute jamais enregistrés, a fait au moins 10.000 morts dans le centre des Philippines, selon un bilan policier non confirmé, tandis que des villages entiers ,noyés sous les vagues, étaient rayés de la carte.
Le cyclone a détruit 70 à 80% des régions qu'il a traversées vendredi et samedi dans la province de Leyte, a indiqué le commissaire Elmer Soria.
Les secours d'urgence ont du mal à atteindre les villages ravagés le long de la côte. Les habitants hébétés sont à la recherche de leurs proches disparus ou en quête de vivres. "Les gens qui marchent, on dirait des zombies à la recherche de nourriture", raconte Jenny Chu, étudiante en médecine à Leyte. "On se croirait dans un film."
La plupart des morts semblent avoir été causées par la montée des eaux charriant des débris décrite par plusieurs personnes comme ressemblant à un tsunami, avec des maisons rasées et des milliers de personnes noyées.
Des vents atteignant 313 km/h avec des points à 378 km/h ont été enregistrés et la montée des eaux a englouti des localités situées jusqu'à un kilomètre à l'intérieur des terres.  "Nous avons eu une réunion la nuit dernière avec le gouverneur et les autres responsables. Le gouverneur a dit que selon les estimations, 10.000 personnes sont mortes", a déclaré le commissaire Soria. "Les dégâts sont énormes."
Dans un précédent bilan, les autorités évoquaient plus de 1.200 morts, dont mille dans la seule province de Leyte. Ni l'agence nationale des secours ni le gouvernement n'ont confirmé le nouveau décompte. Plus de 330.000 personnes ont été déplacées et 4,3 millions touchées d'une manière ou d'une autre par le typhon dans 36 provinces, selon les Nations unies.
Le typhon, qui a traversé d'est en ouest l'archipel philippin, s'est nettement atténué en atteignant dimanche les côtes du Vietnam, où des évacuations massives ont été ordonnées. Les autorités ont fait état de la mort de six personnes et évoqué plusieurs dizaines de blessés par les vents violents qui se sont abattus sur le centre du pays à l'approche du cyclone. Les agences humanitaires sont déjà occupées aux Philippines par deux importantes opérations de secours depuis un séisme de magnitude 7,2 le mois dernier dans la province centrale de Boholet et le conflit dans la province méridionale de Zamboanga, qui a fait de nombreux déplacés.
Le Programme alimentaire mondial a annoncé l'envoi par avion de 40 tonnes de biscuits énergétiques, assez pour nourrir 120.000 personnes pour une journée, ainsi que de l'équipement de télécommunications.
L'aéroport de Tacloban a été pratiquement détruit par la montée des eaux qui ont envahi les lieux, détruisant les vitres de la tour de contrôle, rasant le terminal et renversant les véhicules garés à proximité.

REUTERS
Lundi 11 Novembre 2013

Lu 342 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs