Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le troisième opérateur change d’identité : Inwi apporte-t-il un contenu inoui ?




Le troisième opérateur change d’identité  : Inwi apporte-t-il un contenu inoui ?
Wana change de nom est devient INWI, en rupture totale, dit-on, avec un passif lourd de la filiale télécoms du Groupe ONA . Il suffit de citer Frédéric Debord, directeur général  qui a qualifié le choix de la CDMA pour le lancement de Wana en se rendant compte de cette réalité. Lequel choix  a été qualifié d’erreur stratégique comme il a considéré le remplacement de Karim Zaz par Mohamed El Amrani de la SNI par un «non événement». N’empêche que le virage vers la technologie GSM  a nécessité de la part de la filiale d’ONA un investissement de 800 millions DHS en plus de 400 millions DHS qui vont être investis en 2010 et l’apport des nouveaux actionnaires. Rien ne filtre, cependant, sur le Business Plan, le chiffre d’affaires, la valeur des contrats et le segment Entreprises.
La question fondamentale est, cependant,  de savoir ce qu’apporte INWI en termes de prix, de couverture et de diversification du contenu ? Après des semaines de tapage médiatique et commercial, le marché  a eu droit à des nouveautés qui se résument en une facturation à la seconde, le Blackberry sans abonnement (mais un terminal qui est commercialisé à partir de 3200 DH) et le Windows Live Messenger. Il s’agit, en fait, de la poudre aux yeux qui a dénoté clairement de l’incapacité des opérateurs marocains à hisser les habitudes des consommateurs en réduisant les coûts et en améliorant substantiellement les offres et les services. A l’heure où la tendance au niveau mondial est au très haut débit et à la Long Terme Evolution (LTE), le débit atteint à peine 1,8mb et nous ne sommes pas encore en mesure de rêver à la e-médecine, l’e-éducation et la liste est longue.
Longtemps attendue, l’offre GSM de l’opérateur INWI (ex-Wana) n’apporte pas de nouveautés réelles ni des services à très forte valeur ajoutée à même de contribuer au développement du secteur des télécoms au Maroc.
Lors de la présentation faite, 18février 2010 à Casablanca, Frédéric Debord, directeur général de la filiale du Groupe ONA, s’est contenté d’annoncer, pour le 23 du mois courant, des promesses de baisse des tarifs : « Notre offre est en rupture avec ce qui existe sur le marché. Elle permet de réduire les tarifs de 25% à 35% grâce à la facturation à la seconde. Il s’agit aussi de démocratiser et de libéraliser davantage l’usage de la téléphonie au Maroc». Cette libéralisation est impérative d’autant plus que le Marocain consomme moyennement 60 minutes par mois contre 90 mn pour un Algérien, 120mn pour un Egyptien et 180mn pour un Turc !Lequel écart dit long sur le taux de pénétration réel de la téléphonie mobile au Maroc et surtout des efforts à être consentis par les différents opérateurs pour améliorer l’usage du cellulaire au Royaume.
Or,  la tarification annoncée par INWI est loin de s’inscrire dans  une logique de rupture. En réalité, un calcul simple permettra au client potentiel  de se rendre compte que la tarification de l’opérateur INWI sera sur le même niveau que celle appliquée par Maroc Telecom et Méditel. D’ailleurs, le nouvel homme fort d’Inwi l’a clairement exprimé en évoquant le rôle de l’ANRT : « Ce n’est pas au régulateur de fixer les tarifs mais aux opérateurs qui ont engagé des investissements en milliards et qui attendent la rentabilisation de leurs investissements». Et d’ajouter que « le régulateur s’est rendu compte que le marché a été bloqué et souhaite introduire plus de concurrence ». L’ANRT va-t-elle mettre en place les outils et les instruments nécessaires à même d’asseoir un environnement de confiance? A cette question, Frédéric Debord se dit confiant de la mise en œuvre de la note d’orientations stratégiques.
Il faut noter que le marché est presque saturé. Le taux de pénétration  a dépassé 85% à fin 2009. INWI pourra facilement avoir son parc de 2 millions de clients. Loin d’être une mince affaire, le positionnement sur ce segment du marché requiert une agressivité, non seulement commerciale, mais réelle à travers des services non encore commercialisés sur le marché marocain. Sinon, ce ne sont pas les promotions et autres techniques usées qui permettront au troisième opérateur global de s’imposer face à la concurrence, si concurrence  il y a.
Il faut admettre, toutefois, que les  comparaisons avec des marchés semblables montrent qu’il existe encore un fort potentiel de développement en nombre de clients mais aussi en développement des usages. La pénétration mobile a déjà dépassé les 100% dans de nombreux pays de la région. Ainsi la moyenne des minutes consommées au Maroc est 2 à 3 fois inférieure à la moyenne en Afrique du Nord. Il y a donc un gisement de croissance important sur les 3 prochaines années.
Par ailleurs, Bayn n’existera que dans 100 points de vente sur les 400 détenus jusqu’à présent. Les 300 points de vente sélectionnés selon un géomarketing spécifique seront désormais habillés aux couleurs d’Inwi. Ce seront, donc, 450 points de vente exclusifs et 2000 autres commercialiseront l’offre Inwi.  L’opérateur global, fruit du partenariat entre Wana et l’opérateur koweitien Zain met la barre haut pour mettre sur le marché une offre qui rompe avec son passé. Probablement parce que les résultats de cette ancienne offre n’ont pas été à la hauteur des espérances.
 «Nous ne voulons pas nous débarrasser de Bayn. Bien au contraire, la marque continuera à se développer mais nous souhaitons totalement changer les habitudes des Marocains», déclare le directeur général de Inwi, Frédéric Debord.
Pour en arriver là, plusieurs étapes ont été parcourues, notamment sur le volet technique, un des aspects «saillants» de Wana à son lancement. Toutefois, ce n’est pas le changement de look qui fera la différence.

Mohamed Kadimi
Samedi 20 Février 2010

Lu 2984 fois


1.Posté par amine le 21/02/2010 00:18
INWI & WANA, qui dit Mieux… ?!!
En Bref, on remarque que: INWI supprime des avantages précédemment donnés par WANA.
Pour le prix de la minute ça deviendra: 4,2dh/60sec (0,07x60) (mais Bonne slmnt si vous vouliez appelez plusieurs gens pour dire deux mots !!!) cependant opposée à ce que le répondeur vocal de l’opérateur annonce encore: 3dh/min.
Mais, le plus dur à accepter, c’est : Pour les abonnements: Ils ont enlevé la Gratuité 24H/24H-7J/7J déjà donnée ds les Forfaits de 2H (240dh/mois + 20dh du plafonnement devenu 220dh) à 4H (300dh/mois + 20dh du plafonnement resté au mm prix), pr n’avoir cette option que ds ceux de : 6H (420dh/mois + 20dh du plafonnement resté au mm prix) et 10H annoncé au prix de 630dh/mois + 20dh du plafonnement et sans rien annoncer à propos du forfaits de 8H (530dh/mois + 20dh du plafonnement) et 15H (830dh/mois + 20dh du plafonnement).
- Retour à 2G ( plus economique ) ... avancé technologique !!!!!
- 1000 DH offert :D :D sachez que 1000 DH c offerte sur 100 Jours donc 10 DH / jour et valable pour INWI seulement et a condition de consommer au moins 60 secondes par jours
- MSN offert a 5DH/Heures ?! ils se foutent de la gueule de qui??? mnt linternet est accèssible par 3G pour 10 Dh par jouuuuuuuuuuuuuur ( 24H :D ) voir moins avec les abonnement


Bref Ils sont fous chez INWI .... il se sont foutus de la gueule de tout le monde " il est temps de changer " .... à mon avis il est temps de ne rien changer

2.Posté par Oussama le 27/02/2010 11:33
Si je consomme pas 60 secondes par jours je perd les 1000dh ? ou bien seulement 10dh parce que chaque fois que je l'allume je trouve pas de crédit on m'a rien donné

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs